Mayenne, Voile. Prochaine escale pour Maxime Sorel : l'Éverest !

Publié le

Le skipper qui porte les couleurs de la Mayenne se prépare une saison de voile chargée. Ce qui ne l'empêchera pas de poser les pieds sur terre et de gravir l'Éverest.

 C’est une annonce surprise : Maxime Sorel va prendre de la hauteur. En s’attaquant au toit du monde.

Il vient de l’annoncer ce matin à Paris : le navigateur, 10ème du dernier Vendée-Globe va donc entreprendre l’ascension de l’Éverest dans un an.

C’est en avril 2023 qu’il ralliera le camp de base népalais, 1ère étape de l’aventure, aux côtés du reporter montagnard Guillaume Vallot.

Dans un communiqué, il explique qu’il est aussi amateur de montagne, et qu’il trouvera ainsi l’occasion d’inspirer le plus grand nombre, notamment les patients atteints de mucoviscidose, à aller jusqu’au bout de leurs rêves.

Maxime Sorel est en effet le parrain national de l’association Vaincre la Mucoviscidose, créée en 1965.

A 35 ans, originaire de Cancale, il est désormais mayennais d’adoption.

Ses sponsors sont en effet deux entreprises du département V and B et Mombana, ainsi que le département de la Mayenne. Ces trois partenaires se sont associés pour fournir à Maxime Sorel le bateau qu’il mérite, actuellement en cours de finition dans les ateliers concarnois de MerConcept.

Un bateau innovant

Ce sera donc un IMOCA particulièrement élaboré et rapide qui sera mis à l’eau mi-juin à Concarneau. La carène et les foils ont été revus à la hausse, de quoi rendre le bateau plus performant. Tout ça sous la supervision de l’architecte naval Guillaume Verdier qui décrit le projet : "Ces bateaux vont vite dans la houle et finissent par planter violemment dans les creux des vagues. La vie à bord est vraiment pénible et la compétitivité du marin est forcément touchée. Notre objectif est de faire en sorte que V and B - Monbana - Mayenne (le nom du bateau ndlr) passe mieux dans les vagues. À l'image d’une spatule sur des skis qui rend la descente plus souple, on a modifié la forme de la carène, l’étrave pour la spatuler. Le bateau est ainsi moins violent et les vitesses moyennes plus rapides".



De son côté, Maxime Sorel fignole les derniers détails :

Nous travaillons actuellement avec Philippe Laot sur l’ergonomie intérieure et extérieure du bateau avec la partie couchage qui sera en bio composite. Je dois aussi valider l’ensemble du dispositif électronique embarqué. En parallèle nous décidons du premier jeu de voile qui va nous servir pour la Route du Rhum. Avoir déjà fait le tour du Monde nous fait gagner beaucoup de temps

Maxime Sorel - Skipper

Tout cela sans oublier une nouvelle fois un look impressionnant qui restera autour du thème du dragon. Ce qui avait particulièrement plu au public lors du Vendée Globe.

Voici les rendez-vous de Maxime Sorel et de V and B-Mombana-Mayenne :

Défi Azimut : Septembre 2022



Route du Rhum - Destination Guadeloupe : Novembre 2022



Rolex Fastnet : Juillet 2023



Défi Azimut : Septembre 2023



Transat Jacques Vabre - Normandie - Le Havre : Novembre 2023



The Transat CIC : Mai 2024



New York - Vendée : Juin 2024



Défi Azimut : Septembre 2024



Vendée Globe 2024 - 2025

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité