• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Mobilisation dans la fonction publique : manifs, perturbations... les prévisions en Pays de la Loire

La manif du 22 mars 2018 à La Roche-sur-Yon / © Damien Raveleau - France 3 Pays de la Loire
La manif du 22 mars 2018 à La Roche-sur-Yon / © Damien Raveleau - France 3 Pays de la Loire

Ce mardi 22 mai est une journée de mobilisation du secteur public. La troisième depuis le début de l'ère Macron.

Par France 3 Pays de la Loire

Les fonctionnaires seront dans la rue ce mardi pour défendre leur statut et s'opposer à la future réforme gouvernementale. Cette réforme doit déboucher sur un projet de loi au 1er semestre 2019, mais les fonctionnaires attendent avec méfiance le rapport CAP 22, censé dégager des pistes d'économies.

La mobilisation de ce mardi va se traduire par des perturbations pour les usagers des transports publics.
A Nantes, l'itinéraire des bus et trams circulant en centre-ville sera ainsi modifié dès 9h30 en raison de la manifestation qui débute à 10 heures devant le CHU. 
  • Ligne 1 coupée entre Médiathèque et Manufacture. Terminus Jamet non desservi
  • Ligne 2 coupée entre 50 Otages et Gare de Pt Rousseau (prendre la ligne 3 entre Hôtel Dieu et Pt Rousseau Martyrs)
  • Ligne 3 coupée entre Bretagne et Hôtel Dieu
Des pertubations sont également attendues sur le réseau bus et tram à Angers avec une manifestation qui débutera à 10h30, place Leclerc.

A ces deux rassemblements, s'ajoutent d'autres mobilisations en Pays de la Loire :
  • Saint-Nazaire : 10h, place de l'Amérique Latine
  • Saumur : 10h30, place Bilange
  • Cholet : 10h30, place Travot
  • Le Mans : 9h30, cité administrative
  • Laval : 14h, entre la gare et la place Magenta
Cette journée se traduira également par des perturbations dans les établissements scolaires, des avions seront cloués au sol et des coupures d'électricité sont prévues.

La précédente journée de mobilisation dans le secteur public avait réuni 323 000 personnes dans la rue, selon le ministère de l'Intérieur (500 000 selon la CGT) et la toute première, celle du 10 octobre, 209 000 (400 000).

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus