Mouvement des "gilets jaunes" : le gouvernement brandit la menace du retrait de permis

"Entraver la circulation, cela peut donner lieu à des retraits de permis" a annoncé ce mercredi matin le ministre de la Transition écologique et solidaire
Des menaces de retrait de permis pour les gilets jaunes
Des menaces de retrait de permis pour les gilets jaunes © Philippe Chérel - MaxPPP
"On ne peut pas évidemment laisser s'installer un blocage de notre réseau routier voire du réseau ferroviaire", a déclaré ce mercredi matin François de Rugy sur CNews à propos de la journée de blocage annoncée  ce samedi 17 novembre par les "gilets jaunes".


"Entraver la circulation, bloquer la circulation, cela peut donner lieu à des retraits de permis" , a poursuivi  le ministre de la Transition écologique et solidaire, "qu'ils manifestent et qu'ils expriment leur mécontentement ou leurs revendications à travers des manifestations à pied, ou en voiture d'ailleurs, mais sans bloquer". De son côté, le Premier ministre Edouard Philippe, invité de RTL, a également annoncé que les blocages seraient sanctionnés.
"Je respecte cette colère", a-t-il déclaré, "en France, on a le droit de manifester mais de manière organisée, il faut prendre ses responsabilités. J'ai le souci de la sécurité des Français". Près de 700 rassemblements sont annoncés samedi sur le territoire français, une quarantaine en Pays de la Loire.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pouvoir d'achat consommation économie prix du carburant social