Réforme des retraites : Nantes, Le Mans, plusieurs rassemblements ce lundi 2 mars contre le recours au 49.3

De nombreux syndicats appellent à manifester, ce lundi, dans plusieurs villes des Pays de la Loire pour dénoncer l’usage du 49.3, annoncé samedi par le Premier ministre, pour mettre fin aux débats sur la réforme des retraites.
 

Manifestation dans le centre-ville d’Angers contre la réforme des retraites, le 20 février 2020
Manifestation dans le centre-ville d’Angers contre la réforme des retraites, le 20 février 2020 © Eric Aubron / France Télévisions
Samedi 29 février, le Premier ministre a pris de court les syndicats et partis d’opposition, en annonçant le recours au 49.3 de la Constitution, pour faire adopter sans vote le projet de réforme des retraites. Cette décision met fin aux débats en cours à l’Assemblée Nationale depuis 13 jours. La loi sera adoptée sans le vote des députés.

Dès l’annonce par Edouard Philippe, des rassemblements spontanés ont réuni les opposants à la réforme des retraites, notamment à Châteaubriand, devant le QG de campagne de LREM ou encore à Angers, à l’appel de la FSU, où quelques dizaines de militants ont manifesté leur désaccord devant la préfecture. Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires appelaint leurs militants à se rassembler ce lundi 2 mars, devant la Préfecture de Nantes et la sous-préfecture de Saint-Nazaire à 18h.

"Sans surprise, le gouvernement continue d’utiliser tous les moyens autoritaires dont il dispose pour faire passer une réforme injuste, rejetée par la majorité de la population. Après les violences policières, la réquisition des grévistes, c’est aujourd’hui un nouveau déni de démocratie avec le 49.3", dénonce l'intersyndicale.

"Cela démontre l’impuissance du gouvernement à répondre aux interrogations sérieuses et légitimes des parlementaires à propos de ce projet incomplet, très approximatif aux multiples inconnues. C’est une nouvelle preuve, si celle-ci était nécessaire, que le gouvernement refuse le débat et veut faire passer en force ce projet de régression sociale minoritaire dans l’opinion publique", s'indigne la FSU
Manif contre le 49.3 au Mans, le 2 mars 2020
Manif contre le 49.3 au Mans, le 2 mars 2020 © France Televisions - Charles Lemercier
Au Mans, le rassemblement était prévu à 17h30 devant la préfecture, à l'appel de plusieurs syndicats et de partis de gauche.

"A l’heure où l’attention est focalisée sur l’épidémie du coronavirus, où les hospitaliers sont sur le pont, le gouvernement profite de la situation pour passer en force", écrit dans un communiqué l'association Attac.
A Châteaubriand, l’Amicale de la grève et des luttes et les Gilets jaunes et l'intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires appellent également à un rassemblement ce lundi 2 mars 2020, à 18 h, devant la mairie.
 
Deux motions de censure, l'une déposées par l'alliance PS-PC-LFI, l'autre par les Républicains seront débattues mardi 3 mars.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique retraites économie société manifestation social