• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Arjowiggins : un délai de 15 jours accordé aux salariés

Bessé-sur-Braye : un des 3 sites du papetier d'Arjowiggins / © MaxPPP
Bessé-sur-Braye : un des 3 sites du papetier d'Arjowiggins / © MaxPPP

Ils réclamaient un délai supplémentaire. C'est chose faite. Au chômage technique depuis le 10 janvier, les salariés d'Arjowiggins ont obtenu un report de 15 jours auprès du tribunal de commerce de Nanterre afin que le repreneur potentiel, Lessebo Paper, affine son offre. 

Par Lucas Baron

L'information est tombée à 18h cette après-midi. Le tribunal de commerce de Nanterre accorde un délai de 15 jours supplémentaires aux salariés d'Arjowiggins. 

Lessebo Paper, le potentiel repreneur suédois, a jusqu'au 15 mars, minuit, pour affiner son dossier et convaincre l'Etat.

En effet, la balle est dans le camp de ce dernier. THLF, le groupe propriétaire de Lessebo Paper, maintiendra son offre à condition que l'Etat et la Région Pays-de-la-Loire participent à hauteur de 32 millions d'euros à la reprise des 3 sites d'Arjowiggins. 
6 mars 2019 : les salariés, accompagnés d'élus sarthois, attendent dans le hall du tribunal de Nanterre. / © Lucas Baron
6 mars 2019 : les salariés, accompagnés d'élus sarthois, attendent dans le hall du tribunal de Nanterre. / © Lucas Baron
Les salariés continuent donc pour le moment de vivre avec la boule au ventre. Dans une attente très pensante.

Pour rappel, Arjowiggins est placé en redressement judiciaire depuis le début de l'année. Les salariés sont au chômage technique depuis le 10 janvier.

Dans le cas d'un refus de l'offre de reprise, les 3 usines (Bessé-sur-Braye, Saint-Mars et Château-Thierry) laisseraient derrière elles plus de 1000 salariés sur le carreau.  

L'audience reprendra le 20 mars prochain au tribunal de commerce de Nanterre. 

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus