Gestion des forêts. Les résultats de l'inventaire forestier des Pays de la Loire par l'IGN, l'Institut Géographique National

Publié le
Écrit par Camille Aguilé

L'Institut géographique national communique les résultats de son inventaire forestier en 2022. L'occasion de faire le point sur la ressource bois en Pays de la Loire; La région la moins boisée de France a perdu plus de 2000 hectares de forêt au cours de l'été.

Les mégafeux de l'été 2022 ont ramené sur le devant de la scène la question des forêts et de leur gestion. En France, le taux de mortalité des arbres a augmenté de 54% au niveau national.

Les Pays de la Loire ont été relativement épargnés par cette hausse, malgré 2 047 hectares de forêts partis en fumée, dont les 1 540 hectares de Baugé-en-Anjou lors de l'incendie survenu entre le 8 et le 10 août. 

Cette moindre vulnérabilité aux feux de forêts peut en partie être expliquée parce que la région est la moins boisée de France selon l'inventaire forestier 2022 de l'Institut géographique national (IGN).

Seulement 12% du territoire est couvert par la forêt, soit 367 000 hectares.

90% de forêts privées

L’Office national des forêts (ONF) est gestionnaire de 10% de cette surface forestière. Ces 40 000 hectares de forêts publiques comptent notamment les forêts domaniales de Chandelais (Maine-et-Loire), du Gâvre (Loire Atlantique), du Pays-de-Monts (Vendée) ou encore de Bercé (Sarthe).

Le reste appartient à 126 000 propriétaires privés. Les Pays de La Loire sont la troisième région de France avec la plus forte part de forêt privée.

92% des propriétaires de forêts détiennent des parcelles de moins de 4 hectares. Le Centre national de la propriété forestière (CNPF) Bretagne-Pays de Loire est chargé de superviser la gestion de ces forêts privées très morcelées.

Nous formons et conseillons les propriétaires privés pour assurer la gestion durable des forêts.

Arnaud Guyon

Directeur du Centre national de la propriété forestière Bretagne-Pays de la Loire

"Les propriétaires fournissent des plans avec une description détaillée de leurs parcelles de forêt, et de leurs caractéristiques économiques, techniques et environnementales. Ils transmettent aussi un plan de coupe que nous validons ou pas", explique Arnaud Guyon, directeur du CNPF Bretagne-Pays de la Loire. 

La validation dépend du respect des multiples fonctions associées à la gestion durable des forêts : fonction économique, environnementale et sociale. 

Forêt en croissance

La superficie de la forêt ligérienne a progressé de 39% depuis 1985. L'IGN constate que les types d'essence sont peu diversifiés, avec une grande majorité de chênes pédonculés, devant le chêne rouvre et le pin maritime.

Leur rôle n'en reste pas moins crucial puisque ces masses forestières absorbent le carbone atmosphérique et sont de précieux réservoirs de biodiversité. 

En bord de mer, ils servent aussi à fixer les dunes et à capter le sable pour limiter l'érosion du littoral. 

Protéger la ressource

La protection du milieu forestier est centrale, d'autant plus au vu de la menace d'incendie qui pèse de plus en plus sur sa préservation. Elle passe par des mécanismes de coopération entre propriétaires privés.

Dans la forêt de Baugé-en-Anjou, seuls 30 hectares des 1 500 brûlés appartenaient au domaine communal. Le CNPF a donc agi après l'incendie pour "évacuer rapidement le bois brûlé et éviter une invasion d'insectes qui aurait pu présenter des risques sanitaires", explique Arnaud Guyon.

Nous avons regroupé les propriétaires dans une association pour favoriser les chantiers groupés, réaliser un plan d'accès pour les pompiers, mettre en place des pares-feux,...

Arnaud Guyon

Directeur du Centre national de la propriété forestière Bretagne-Pays de la Loire

Une filière bois dynamique

Bien que le taux de boisement de la région soit inférieur à la moyenne nationale, la filière bois en Pays de la Loire est l’une des plus prospères de France selon l'ONF.

Les faibles pentes et l'accès simple rendent l'exploitation de la ressource facile, sans oublier le développement historique de la filière en Pays de la Loire.

Les ports sont à proximité donc il y a toujours eu beaucoup de transformation. Et l'industrie de l'ameublement est historiquement présente. 

Arnaud Guyon

Directeur du Centre national de la propriété forestière Bretagne-Pays de la Loire

L'ONF met 133 500 m3 de bois en vente chaque année et approvisionne 13% des besoins de la filière en Pays de la Loire, dont 25% des volumes en bois d’œuvre (charpente, menuiserie...).

Ce bois peut aussi se retrouver transformé en fût et en barrique pour la fabrication de vin (Bordeaux et Bourgogne) ou de Cognac. 

Plus de 30 000 personnes sont employées au sein de la filière dans la région

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité