Savigné-l’Evêque, près du Mans : un arbitre agressé pendant un match de foot amateur

Ce dimanche 12 septembre à Savigné-l’Evêque dans la Sarthe, un arbitre a été frappé en plein match par un joueur de Sillé-le-Philippe après avoir reçu un carton rouge. Le joueur encourt deux à cinq ans de suspension.
© Pixabay

C’est une scène que l’on n’aime pas voir sur les terrains de football. Après des mois sans compétition, l’AS Savigné-l’Evêque 2 reçoit en ouverture du championnat de 3e division de district (avant-dernier échelon départemental) son voisin du CS Sillé-le-Philippe.

La rencontre est tendue. Le match est serré. Aucune équipe ne réussit à trouver le chemin du but. Puis, tout bascule à la 88e minute. Un joueur de l’équipe visiteuse est expulsé. Mécontent de cette décision, il frappe l’arbitre. Le match, interrompu, n’est pas allé à son terme.

Un événement traumatisant

Encore sous le choc, Alexis* ne s’y attendait pas. "Les matches peuvent être tendus, mais ce genre d’événement n’est pas attendu. On fait tout pour l’éviter".

A 30 ans, le jeune arbitre, traumatisé par l’événement veut maintenant retrouver le terrain le plus vite possible pour tourner la page.

"J’appréhende un peu le retour au sifflet mais ce sont des événements qui forgent, poursuit-il, heureusement cela n’arrive pas tous les week-ends. Le foot amateur possède des valeurs portées par de nombreux bénévoles. Ce n’est pas un incident qui va me faire changer de vision".

Entre 2 et 5 ans de suspension

Alexis a porté plainte. Le district, lui, va rapidement se saisir de l’affaire. Le joueur risque entre deux et cinq ans de suspension.

Le club de Sillé-le-Philippe a tout de suite condamné le geste de son licencié. "Nous ne pouvons cautionner ce geste terrible de l’un de nos joueurs. Ce qui s’est produit est intolérable. Les mots ne pourront être à la hauteur de ce qu’a malheureusement subi ce jeune arbitre", a réagi le club sur les réseaux sociaux.

Le CS Sillé-le-Philippe a proposé au district la prise en charge d’un accompagnement psychologique pour l’arbitre.

*(le prénom a été modifié)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport faits divers violence