La Chapelle d'Aligné, en Sarthe : l'unique station-service de la commune est gérée par la municipalité

La Chapelle d'Aligné, entre Sablé -sur-Sarthe et La Flèche, était sans station-service depuis la fermeture de l'unique garage de la commune en février 2019. Une situation inimaginable pour la mairie qui a trouvé une solution inédite.
La station-service communale de La Chapelle d'Aligné en Sarthe
La station-service communale de La Chapelle d'Aligné en Sarthe © France Televisions
Aucun logo. De loin, rien ne distingue cette station-service d'une autre. Car ses pompes en libre service sont gérées par la municipalité.

La secrétaire de mairie consacre 2 heures par semaine à sa gestion.

"Je regarde le résultat des ventes du week-end ou de la semaine, dit Virginie Froissard, je vois ensuite s'il faut prévoir une livraison, en partenariat avec monsieur le maire. On consulte des fournisseurs de carburant, 3 ou 4, ensuite, au vu du tarif proposé, on lance notre commande lorsqu'il y a besoin".

Ouverte depuis le 20 octobre, la station fait le plein avec 1 600 litres écoulés par jour, 2 fois plus que l'ancien garage.
La station-service communale de La Chapelle d'Aligné en Sarthe
La station-service communale de La Chapelle d'Aligné en Sarthe © France Televisions
Un succès lié en partie à sa localisation, bon nombre d'automobilistes n'ont plus à parcourir une dizaine de kilomètres, entre Durtal, Sablé et la Flèche, pour faire le plein de leur voiture.

"C'est plus pratique car c'est sur le trajet, explique un automobiliste. Pourquoi pas Sablé, à 20 minutes de là ? "Parce que ça m'oblige à retourner dans le centre-ville".

"J'habite à deux minutes de la station, dit cet autre automobiliste, comme je travaille de nuit, quand je n'ai pas d'essence, je m'arrête là".

Et les tarifs affichés à la pompe sont proches de ceux affichés par la grande distribution.
La station-service communale de La Chapelle d'Aligné en Sarthe
La station-service communale de La Chapelle d'Aligné en Sarthe © France Televisions
Pour la mairie, ce sont 230 000 euros d'investissements. Aucun profit et un seul objectif : rendre service à la population locale.

"On estime que les gens d'ici doivent avoir à accéder à leurs commerces avec la même capacité de base qu'un urbain, explique Philippe Deslandes, le maire de la commune, si on ne fait rien, on va voir tous ces commerçants partir et nous on aura certainement,sur notre territoire moins d'attractivité.

Un vrai service public et la première phase d'un projet global de 5 commerces qui verra le jour dès 2022 à La Chapelle d'Aligné.

> Le reportage de notre rédaction 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ruralité société économie insolite