Sarthe : les déchets amiantés de l'usine Freix toujours en attente d'évacuation

80 tonnes de déchets, dont certain possiblement amiantés, laissés à l'air libre sur le site de l'usine Freix. 25 février 2020 / © France Télévisions
80 tonnes de déchets, dont certain possiblement amiantés, laissés à l'air libre sur le site de l'usine Freix. 25 février 2020 / © France Télévisions

Depuis trois ans, les déchets amiantés de l'usine Freix de Bonnétable, fermée en 2016, sont à l'air libre. Les salariés des entreprises voisines sont inquiets, d'autant que l'évacuation annoncée de ces résidus d'amiante se fait attendre.

Par FE avec Antoine Roynier

86 tonnes de déchets, dont certains possiblement amiantés, sont stockés dans la cour de l'entreprise Freix, fermée début 2016. Avec le temps, les bâches protégeant les énormes sacs se sont délitées. Aujourd'hui, les déchets sont à l'air libre et s'envolent au gré des coups de vent. 

Les salariés travaillant dans les entreprises alentours s'inquiètent et ne comprennent pas pourquoi les pouvoirs publics n'agissent pas plus rapidement pour évacuer ces résidus.

"Ça commence à faire peur. Il y a des morceaux qui viennent jusque devant le bureau, on craint pour notre santé. Tout le monde est au courant et cela ne bouge pas", s'alarme Cathy, qui travaille à proximité. "Ça fait deux ans que les sacs sont tous éventrés. Avec les rafales de vent, tout le monde autour reçoit les petits morceaux, c'est scandaleux", ajoute-t-elle.

Frédéric Barré, maire de Bonnétable, est lui aussi désemparé. "On est comme les riverains, inquiest. On ne reçoit aucune information, si ce n’est une fois tous les six mois, suite à nos courriers", explique-t-il. "Il y a eu un confinement de fait au départ, sous-entendu que le site était dangereux, depuis plus rien"

Jean-Jacques Latour, vice-président de l'ADEVA 72, association de Défense des Victimes de l'Amiante, s'inquiète de cette exposition aux poussières d'amiante. "La fibre d'amiante est invisible à l'œil nu", souligne-t-il, rappelant que les effets sur la santé se déclarent 20 à 50 ans après l'exposition à l'amiante.

Selon la préfecture de la Sarthe, le désamiantage de la friche industrielle de Freix est prévu au premier semestre 2020.


 

Sur le même sujet

Les + Lus