Sarthe : Destination Coco Plage, 100 ans de "bains de mer" à la campagne

Destination Coco Plage. C'est le titre d'un ouvrage paru aux éditions de l'Étrave et qui évoque l'histoire du plan d'eau de Sillé-le-Guillaume dans la Sarthe. De sa création dans les années 1920 jusqu'à nos jours.

Coco Plage, à Sillé-le-Guillaume, un lieu évocateur de jours d'été heureux depuis un siècle dans la Sarthe et dans les départements environnants
Coco Plage, à Sillé-le-Guillaume, un lieu évocateur de jours d'été heureux depuis un siècle dans la Sarthe et dans les départements environnants © France Télévisions

 

"Destination Coco Plage". C'est d'abord l'histoire d'une rencontre, celle de l'éditeur Manuel Thierry avec Michèle Richefeu, petite fille de Gabriel Richefeu dit "Coco", un négociant en bœuf et volaille. Coco décida d'ouvrir, au début des années 1920, une buvette. Au bord de ce qui n'était qu'un étang marécageux. C'était juste après la fin de la "Grande Guerre", on commencait à parler des premiers bains de mer, et assurément bien avant les premiers congés payés. Parfois appellée aussi "Sillé-Plage", puisque située sur la commune de Sillé-le-Guillaume, à quelques kilomètres à l'ouest du Mans.

"Au départ ils n'avaient que deux ou trois clients, le dimanche ! Alors, le reste du temps, ils faisaient les marchés, de la pisciculture, il fallait varier les métiers", raconte Michèle Richefeu-Bouix, la petite fille de Coco Richefeu. 

En 1953, les parents de Michèle reprennent et développent l'attractivité du lieu, jusqu'au florissantes années 1960 et 1970. Elle poursuit, "ils ont développé le baby sport, il y a eu la salle de jeux, il y avait la brasserie bien sûr, il y avait la salle de bal, dans laquelle il y avait bal tous les dimanches, avec orchestre à l'époque".

Meetings, fêtes nautiques, parties de pêches, Michèle à fourni une collection impressionnante de cartes et photographies. Dès la naissance du projet, en en parlant autour de lui, Manuel Thierry, l'éditeur, a réalisé à quel point "Coco Plage" s'était imprimé dans la mémoire collective populaire. Bien au-delà des limites du département de la Sarthe. 

"Les gens de la Mayenne, des gens d'Alençon, des gens de Bellême, pour qui c'était le voyage de fin d'année scolaire. Les gens venaient pique-niquer ici. Et, quand on citait "Coco Plage", les gens ouvraient les yeux, grands comme ça !" indique Manuel Thierry, des Éditions de l'Étrave. "Coco Plage évoque des jours heureux, c'est ce qui m'a poussé éditer ce livre".

Sarthe : destination Coco Plage !

Depuis le milieu des années 1980 le site n'est plus géré par la famille Richefeu. L'époque a changé. Mais chaque été, des milliers de visiteurs continuent de prendre la route, à destination de "Coco Plage". Qui garde sa magie, plusieurs générations après son invention.
 

Destination Coco Plage, Éditions de l'Étrave, 22 €

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs environnement littérature culture livres