Témoignages. Législatives 2024 : Une élection, un vote et une surprise pour le Front populaire et le RN

Plus sur le thème :
Publié le Écrit par Quentin Carudel

En Pays de la Loire, à l'image de la situation dans le pays, le Nouveau Front populaire a fait d'excellents résultats, au contraire du Rassemblement national, qui n'obtient aucune circonscription. Une surprise pour les militants des deux camps.

Vingt heures, centre-ville de Nantes, les premiers résultats du second tour des législatives tombent. Le Nouveau Front populaire est en tête, le Rassemblement national troisième. Des clameurs descendent de la place de Bretagne, où des centaines de citoyens sont rassemblés.

"Je suis très fier des Français"

"Je suis très fier des Français, je suis fier de la France." Les mots forts, la joie et le soulagement de Allal, ce Franco-Marocain, arrivé en France depuis 40 ans. Une joie que partageaient beaucoup de Nantais, hier soir, dans les rues du centre-ville. Allal comme beaucoup de citoyens à Nantes hier soir, ont poussé un grand ouf de soulagement.

durée de la vidéo : 00h00mn17s
La France, c'est le pays des droits de l'homme

"J'ai eu très peur"

"Je suis très soulagé du résultat, je ne pensais pas que la gauche avait une chance d'être en tête ce soir". Julien, étudiant nantais, de son côté, est heureux, mais surpris de ce résultat. Pour la première fois, il a pu voter pour les élections européennes et législatives, et a vécu un moment qu'il juge difficile. "Quand j'ai vu l'arrivée du Rassemblement national, j'ai eu très peur", explique-t-il. 

durée de la vidéo : 00h01mn18s

"J'aurais préféré que ce soit Bardella" 

Si les électeurs de la gauche et du centre étaient ravis hier soir, pour ceux du Rassemblement national, ce matin, c'est un peu la gueule de bois. En Sarthe, aucun des cinq candidats d'extrême droite n'a été élu au second tour. À l'image de la sœur de Marine Le Pen, Marie-Caroline Le Pen, pourtant annoncée favorite dans sa circonscription, mais battue pour quelques centaines de voix.  Alors forcément, ce matin, dans les rues du Mans, les partisans d'extrême droite font grise mine. "J'aurais préféré que ce soit Bardella, explique ce Manceau. Ils mentent tous, tout a été truqué. J'aurais voulu que ça change un peu."

durée de la vidéo : 00h00mn37s
Un électeur du Rassemblement national mécontent au Mans ©France Télévisions

Un coup dur pour les électeurs et les dirigeants locaux du Rassemblement national, qui mettent le cap désormais sur l'élection présidentielle de 2027. 

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité