• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Conseil d'État autorise sous condition les crèches de Noël dans les bâtiments publics

Le conseil général de Vendée peut-il installer une crèche de Noël ? Le Conseil d'État se pose la question. / © Philippe Ecalle / Maxppp
Le conseil général de Vendée peut-il installer une crèche de Noël ? Le Conseil d'État se pose la question. / © Philippe Ecalle / Maxppp

Le Conseil d'État a estimé mercredi que des crèches de Noël pouvaient être installées dans des bâtiments publics tels que des mairies, mais seulement sous certaines conditions.

Par Fabienne Béranger

Dans une décision prudente, la plus haute autorité administrative a jugé que "dans les bâtiments publics, sièges d'une collectivité publique ou d'un service public, une crèche de Noël ne peut pas être installée, sauf si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif".

Une telle installation ne peut en aucun cas signifier "la reconnaissance d'un culte ou une préférence religieuse", a par ailleurs averti le Conseil d'État.

En décembre 2014, le conseil départemental de Vendée avait été contraint de démonté la crèche installée dans son hall d'accueil après le dépôt d'une plainte déposée par le mouvement de la Libre Pensée. 
Le tribunal administratif de Nantes avait obligé le département, oblige au nom du respect du principe de laïcité,  à démonter sa crèche installée à l'approche des fêtes.

Bruno Retailleau était, à l'époque, à la tête du département de Vendée, désormais président de la région des Pays de la Loire, il s'est empressé d'annoncer que "conformément à l’arrêt du Conseil d’Etat" il installera "à Noël prochain une crèche à Fontevraud dans le cadre des festivités de Noël de l’abbaye, qui est le lieu public des Pays de la Loire qui symbolise les racines culturelles de notre région."

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus