La Roche sur Yon : le site Michelin va devenir un Pôle d’innovation sur les énergies durables

Le site Michelin de La Roche-sur-Yon va connaître une nouvelle existence. Plusieurs partenaires ont signé ce lundi une lettre d’intention sur le projet de transformation du site. Il deviendra à terme un pôle d’innovation dédié aux nouvelles technologies de l’énergie.

Le site Michelin de La Roche-sur-Yon se transforme en Pôle d’innovation sur les énergies durables, mars 2021
Le site Michelin de La Roche-sur-Yon se transforme en Pôle d’innovation sur les énergies durables, mars 2021 © France Televisions - Sandrine Gadet

La Région des Pays de la Loire, le Département de la Vendée, La Roche-sur-Yon Agglomération, le SyDEV, Vendée Energie et le groupe Michelin ont signé ce lundi une lettre d’intention sur le projet de transformation de l'ancien site de production de pneumatiques du groupe Michelin à la Roche.

Le site accueillera donc un pôle d’innovation dédié aux nouvelles technologies de l’énergie, avec une "première concrétisation du projet, une station de distribution multi-énergies sera installée par le SyDEV (Syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée) en 2021". 

"Lors de l’annonce de fermeture de son usine de La Roche-sur-Yon le 10 octobre 2019, le groupe Michelin s’était engagé à lancer un projet public-privé d’envergure pour développer sur le site de nouvelles activités durables au service du territoire, précisent les partenaires de ce projet dans un communiqué commun, après plusieurs mois d’échanges et de co-construction dans le cadre d’un comité des parties prenantes dédié, la première étape de la transformation de l’ancien site de production Michelin à La Roche-sur-Yon s’engage aujourd’hui à travers la signature d’une lettre d’intention sur l’avenir du site".

Signé par la Région des Pays de la Loire, le Département de la Vendée, La Roche-sur-Yon Agglomération, le SyDEV, Vendée Energie et le groupe Michelin, cette lettre précise "la vision partagée et les axes fondateurs du futur Pôle d’Innovation Energie".

"L’objectif est de mettre en œuvre un écosystème permettant la création d’emplois et d’activités dans les énergies durables et l’industrie du futur", autour de cinq axes :

 

Une station multi-énergies dès 2021

"Les premières implantations et activités du Pôle verront le jour dès 2021, notamment au travers de la concrétisation des projets déjà identifiés : distribution d’énergies nouvelles, pôle de recherche et formation sur les territoires durables et les flexibilités énergétiques", précisent les partenaires du projet.

La station multi-énergies sera la première concrétisation de la transformation du site industriel Michelin dès cette année.

"Elle distribuera l’hydrogène 100 % vert du site de production de Bouin, directement raccordé aux éoliennes, dont les premiers kilogrammes seront produits à la fin du premier semestre. Cette station distribuera également du BioGNV et accueillera plusieurs super chargeurs pour véhicules électriques".

La future usine d'hydrogène vert de Bouin, image de synthèse
La future usine d'hydrogène vert de Bouin, image de synthèse © SyDev

La station multi-énergies alimentera :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
michelin économie entreprises énergies renouvelables énergie environnement