Meurtre de Karine Esquivillon. La marche blanche à Maché rassemble 300 personnes en hommage à la victime

La marche blanche, en hommage à Karine Esquivillon, a rassemblé entre 200 et 300 personnes dans la commune de Maché, en Vendée. Son conjoint Michel a avoué son crime le 15 juin dernier, évoquant un "accident".

Après les aveux du conjoint, le temps de l'hommage. Ce samedi 1ᵉʳ juillet 2023, entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées pour une marche blanche rendant hommage à Karine Esquivillon.

Des proches, des gens du village et certains venus en soutien sont donc partis de La Malnoue, hameau où la famille vivait, pour se rendre à l'église de Maché, un prêtre était présent pour mener la foule.

Au vu de l'ampleur médiatique de l'affaire, la mairie a organisé cette marche blanche : "On ne voulait pas laisser cette tâche lourde à la famille. C'est important pour cette famille traumatisée et meurtrie de voir tout ce soutien", a confié Frédéric Rager, maire de Maché.

Une disparition inquiétante en mars

Pour rappel, Karine Pialle Esquivillon était portée disparue depuis le mois de mars. Son mari, Michel Pialle, n'avait cessé de clamer son innocence en privilégiant la piste du départ volontaire de sa conjointe.

C'est après la découverte du téléphone de Karine Esquivillon par le maire de Maché, le 9 avril 2023, qu'une enquête est lancée par le parquet des Sables-d'Olonne.

Le 14 juin, l'ex-conjoint et principal suspect est interpellé et placé en garde à vue à La Roche-sur-Yon. Il avouera avoir tué Karine Esquivillon le lendemain, et les forces de l'ordre retrouvent le corps de la victime le 16 juin.

Michel Pialle en détention provisoire

Michel Pialle est en détention provisoire et a été mis en examen pour "meurtre sur conjoint", il se défend désormais en parlant d'un accident.

Les enfants de Karine Esquivillon ont lancé une cagnotte en ligne, pour "s’occuper des deux plus jeunes et leur assurer un avenir", et pour organiser les obsèques de leur mère.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité