• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Mouvement des Gilets jaunes : un millier de personnes à La Roche-sur-Yon

Le 9 février 2019, la manifestation des gilets jaunes rassemblait un millier de personnes dans les rues de La Roche-sur-Yon. / © Damien Raveleau, France 3 Pays de la Loire
Le 9 février 2019, la manifestation des gilets jaunes rassemblait un millier de personnes dans les rues de La Roche-sur-Yon. / © Damien Raveleau, France 3 Pays de la Loire

Acte 13 de la mobilisation des Gilets jaunes ce samedi 9 février. Plus d'un millier de personnes ont défilé dans les rues de La Roche-sur-Yon à l'occasion d'un rassemblement régional.

Par France 3 Pays de la Loire

A La Roche-sur-Yon, ils étaient un peu plus d'un millier de Gilets jaunes à défiler ce samedi après-midi pour la manifestation régionale.

Les manifestants se sont donné rendez-vous vers 13 heures à la gare, formant petit à petit un cortège qui a ensuite entrepris de défiler dans les rues de La Roche.

Les manifestants se sont rendus devant la préfecture où ils ont fait face aux forces de l'ordre mobilisées pour l'occasion. Ils ont ensuite pris la direction de la place Napoleon

La situation s'est tendue avec des jets de projectile en direction des gendarmes mobiles et des tirs de lacrymo qui ont suivi.

Parallèlement au rassemblement vendéen, les Gilets jaunes se sont une nouvelle fois donné rendez-vous à Nantes à la croisée des trams en début d'après-midi, avant de défiler dans le centre-ville.

Des heurts ont également eu lieu entre manifestants et forces de l'ordre.
Des gaz lacrymo tirés à Nantes, le 9 février 2019 / © Luc Prisset, France 3 pays de la Loire
Des gaz lacrymo tirés à Nantes, le 9 février 2019 / © Luc Prisset, France 3 pays de la Loire
En Sarthe, un automobiliste a forcé un barrage de Gilets jaunes qui filtraient l'accès au centre commercial Leclerc d'Allonnes. Le manifestant a, semble-t-il, eu plus de peur que de mal.

 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus