• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

La Roche-sur-Yon inquiète par un appel des Gilets Jaunes à manifester le 4 mai

Le 9 février 2019, la manifestation des gilets jaunes rassemblait un millier de personnes dans les rues de La Roche-sur-Yon. / © Damien Raveleau, France 3 Pays de la Loire
Le 9 février 2019, la manifestation des gilets jaunes rassemblait un millier de personnes dans les rues de La Roche-sur-Yon. / © Damien Raveleau, France 3 Pays de la Loire

Comme désormais ils ont en pris l'habitude, des responsables des gilets jaunes appellent à se regrouper dans une ville désignée. Ce samedi, il s'agira de la Roche-sur-Yon. La ville est inquiète et les autorités s'adressent aux manifestants.
    

Par Pierre-Erik Cally

Que va-t-il se passer ce samedi 4 mai à la Roche-sur-Yon ?

En effet des appels à manifester de la part des gilets jaunes ont circulé toute la semaine sur les réseaux sociaux pour un rendez-vous inter-régional en Vendée.

De quoi inquiéter les responsables de l’agglomération de la Roche-sur-Yon : dans un communiqué, la municipalité mettait en garde la population : "la ville n’a reçu aucune information sur le nombre de manifestants ni sur son circuit, celle-ci n’ayant pas été déclarée en préfecture. L’ensemble des équipements publics sera fermé à partir de midi sur le pentagone. Côté transports, la circulation des bus sera interrompue à partir de 12h30".


Des mesures de dispersion immédiate annoncées


Parmi les recommandations, la ville de la Roche-sur-Yon recommandait aux habitants de protéger leurs effets personnels, d'éviter de se garer dans les rues du centre-ville, et de remiser avant midi leurs bacs de collecte de déchets.
Les commerçants, et notamment les banques et assurances ont été invitées à protéger leurs magasins.

Pour sa part, le préfet de région publiait une mise en garde à destination des manifestants éventuels : « Cette manifestation inter-régionale n’a fait l’objet d’aucune déclaration préalable en préfecture comme le prévoit la loi. (....) Toute action occasionnant des troubles à l’ordre public donnera lieu à une dispersion immédiate par les forces de l’ordre et à l’interpellation des éventuels auteurs. (....)
Toutes celles et tous ceux qui entendraient manifester dans ces conditions doivent avoir conscience de la responsabilité qu'ils prennent ou que d'autres leur font prendre"


Nouvelles occupations de ronds-points annoncées


Sur les réseaux sociaux, les groupes de gilets jaunes appellent également à une nouvelle occupation des ronds-points à partir de ce samedi 04 mai, annonçant notamment leur intention d'organiser un barbecue à partir de 10h, sur celui de Trignac, près de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique.

De son côté, Claude d'Harcourt, préfet de région, a pris un arrêté pour interdire toute manifestation non déclarée de gilets jaunes en centre-ville de Nantes ce samedi 04 mai.

À Nantes, les gilets jaunes ont passé un appel à manifestation nationale pour le samedi suivant, le 11 mai.

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus