Cet article date de plus de 5 ans

Noirmoutier : un marin-pêcheur du navire "Corto Maltese II" évacué par hélicoptère

Samedi après-midi, le « Corto Maltese II », un fileyeur de 23 mètres immatriculé à Noirmoutier, a dû appeler le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage suite au malaise d'un de ses matelots, âgé de 50 ans.
La mer était agitée samedi après-midi, quand un hélicoptère d'alerte Caïman de la Marine Nationale est intervenue avec une équipe médicalisée à bord, pour venir au secour d'un des matelots du navire de pêche « Corto Maltese II ». Le fileyeur de 23 mètres, immatriculé à Noirmoutier, naviguait alors à 87 nautiques (161 kilomètres) au Sud-Ouest de Lorient. Le matelot, un homme de 50 ans, venait d'être victime d’un malaise et son patron avait appelé le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d’Etel.

C'est à la suite d’une conférence téléphonique avec le Centre de Consultation Médicale Maritime (CCMM) de Toulouse, le SAMU de Coordination Médicale Maritime (SCMM) du Finistère et le navire, que la décision fut prise d’évacuer le marin par hélicoptère vers le centre hospitalier de Quimper.

Vers 18h, l'hélicoptère parti de la base d’aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic, était sur place. Le marin souffrant fut alors pris en charge par l’équipe médicalisée sur le fileyeur puis hélitreuillé à bord du Caïman, qui a ensuite quitté le navire pour se diriger vers le centre hospitalier de Quimper qui a pu s'occuper du matelot souffrant. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer pêche économie littoral