Passage du Gois : prudence quand la marée monte !

© O. Quentin / France 3 Pays de la Loire
© O. Quentin / France 3 Pays de la Loire

Des vacanciers se sont encore fait surprendre lors d'une marée montante : deux cyclistes, pourtant du coin, ont vu leurs vélos emportés par la mer. 

Par Cathy Dogon

Leurs vélos ont été emportés par la mer, mardi dernier. C'est la punition de Dame Nature face à la transgression des règles de ces deux cyclistes. 

Âgés de 31 et 41 ans, deux hommes originaires de la Barre de Monts, commune voisine, en Vendée, se sont engagés sur le passage de Gois qui relie le continent à Noirmoutier. Ils ont pris la route alors que la mer était montante. La traversée n'est autorisée que 1h30 avant et après la pleine mer basse. 

4,1km, c'est la distance qu'il fallait parcourir, mais les deux cyclistes ont été pris par le temps. Un pylône de refuge leur a permis de se poser pour attendre les secours. 

Deux bateaux et une dizaine de pompiers ont été déployés pour les secourir. 


Ce genre d'histoires est fréquent lors de la saison estivale en Vendée. Pourtant préfecture et pompiers tentent de prévenir. Mais les vacanciers pressés s'arrêtent rarement sur la réglementation. Aucun peloton de policiers ou barrière n'empêche le passage une fois la marée montante. 

Sur le même sujet

La CPAM du Maine-et-loire accentue les contrôles

Près de chez vous

Les + Lus