Vendée : les opposants au parc éolien Yeu-Noirmoutier déboutés par le Conseil d'Etat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Quentin .

C'était leur dernière cartouche, ils attendaient une décision du Conseil d'Etat pour remettre en question le vaste projet de parc éolien au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier. La plus haute juridiction ne les a pas suivis. Recours rejeté.

C'est la société EMYN qui doit réaliser ce parc éolien qui prendra place au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier en Vendée.

En tout 62 éoliennes implantées sur une superficie de 83 km² et produisant annuellement l'équivalent de la consommation de 790 000 personnes.

Le projet est contesté par l'association "Non aux éoliennes entre Noirmoutier et Yeu" qui avait déposé un premier recours devant le tribunal administratif pointant une "absence d'étude d'impact environnemental".

Rejeté en première instance en 2016, le recours de cette association arrivait cet été devant le Conseil d'Etat, l'équivalent de la Cour de Cassation pour les questions administratives.

Au seizième paragraphe de ses attendus, la juridiction rejette à son tour l'argumentaire des opposants :

"Il ressort des pièces du dossier ni que l'arrêté contesté, quand bien même il autorise l'exploitation d'un parc éolien situé à proximité de sites d'intérêt écologique, serait incompatible avec les objectifs de protection de l'environnement, ni qu'il serait entaché d'erreur de droit ou d'erreur manifeste d'appréciation s'agissant du choix du site, de l'occupation des sols ou de l'utilisation du domaine public."

Le Conseil d'Etat conclut donc en rejetant la requête d'appel de l'association.

La voie semble libre pour le projet qui devrait voir le jour en 2023, à 11,7 km de l’île d’Yeu et 16,5 km de Noirmoutier.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité