Les Sables-d’Olonne : le canot de la SNSM toujours en panne, le conseil municipal s’énerve

Le canot tout temps Jacques Joly de la SNSM est revenu au port des Sables d'Olonne, le 29 novembre 2019 / © France Televisions - Fabienne Even
Le canot tout temps Jacques Joly de la SNSM est revenu au port des Sables d'Olonne, le 29 novembre 2019 / © France Televisions - Fabienne Even

Le Jacques-Joly, le canot tout temps de la SNSM des Sables d'Olonne  fait grise mine, il n’est toujours pas opérationnel après plusieurs réparations. Les élus du conseil municipal ont déposé une motion pour réclamer la remise en état complète de ce canot.
 

Par Jean-Marc Lalier

Cela fait maintenant environ un an que la station des Sables d’Olonne n’a plus de canot tout temps. Ce bateau, le Jacques-Joly, qui n’a que quatre ans, est capable d’affronter du très gros temps et des pannes à répétition… Il ne fait que des allers-retours dans un centre technique.

Il cumule des pannes depuis un an : des malfaçons structurelles puis maintenant des problèmes hydrauliques et de barre.
Ce jour, la station SNSM des Sables d’Olonne ne peut pas assurer les sorties pour affronter le très gros temps, le maire Yannick Moreau estime que "la navigation au large en face des Sables-d’Olonne n’est pas sécurisée".

Le bureau des adjoints de la ville propose au Conseil Municipal des Sables d'Olonne "de ne pas accepter cette situation scandaleuse et humiliante pour les bénévoles, les donateurs, les sauveteurs, les patrons et les canotiers de la station SNSM des Sables-d’Olonne et qui n’a que trop duré, la station SNSM mérite le respect".

Il proposent "d’appeler la Société Nationale de Sauvetage en Mer à prendre enfin toutes ses responsabilités sur la remise en état totale et définitive du bateau dont elle est propriétaire et dont notre station a été dotée. Si elle ne le fait pas dans les jours qui viennent, ce serait à l’État de prendre les siennes et d’assurer la continuité de la mission régalienne de sécurité et de sauvetage en mer".
 

Yeu et Oléron à la rescousse

Contacté mardi 21 janvier, le président de la SNSM des Sables d'Olonne, Christophe Monnereau, nous confirme que la réparation sur le Jacques-Joly devrait être faite d'ici vendredi prochain.

Les travaux vont être effectués par le PSF (le Pôle de Soutien de la Flotte de la SNSM), le bateau devrait ensuite faire une sortie test en mer.

Actuellement, si un bateau tout temps devait sortir pour une intervention au large des Sables d'Olonne, c'est soit la station SNSM de l'île d'Yeu ou celle de l'île d'Oléron qui interviendrait entraînant un délai d'intervention plus long.
 

Le drame du 7 juin 2019

Ce sont ces problèmes de conception qui ont contraint les sauveteurs à utiliser le Jack Morisseau, leur ancienne embarcation de 1986 alors en réserve.

Le 7 juin dernier au large des Sables d'Olonne en pleine tempête Miguel, l'embarcation s'était retournée à quelques centaines de mètres de la côte alors que les sauveteurs étaient sortis en mer pour porter assistance à un marin-pêcheur en détresse.

Trois des sept sauveteurs à bord du Jack Morisseau étaient morts au cours de cette opération de secours. Le corps du marin-pêcheur avait été retrouvé deux jours plus tard.

Sur le même sujet

Les + Lus