Vendée : Amandine et Lucie vont parcourir 450 km à vélo pour lutter contre les déchets sur le littoral 

Amandine et Lucie partiront du 11 au 15 août sur les routes entre la Rochelle et Vannes / © Quentin Girard
Amandine et Lucie partiront du 11 au 15 août sur les routes entre la Rochelle et Vannes / © Quentin Girard

Deux jeunes femmes s’apprêtent à parcourir 450 km à vélo de La Rochelle à Vannes entre le 11 et le 15 août. Leur but : faire connaître une association qui lutte contre les déchets sur le littoral atlantique. 

Par Pauline Thurier

Et c’est reparti pour un tour ! Amandine et Lucie réitèrent pour la seconde fois le Breakaway Challenge du 11 au 15 août entre La Rochelle et Vannes.

Ces deux jeunes femmes de 25 et 28 ans vont parcourir à vélo les 450 km qui séparent ces deux villes, dans le but de faire connaître Les Mains dans le Sable. Cette association organise des nettoyages de plages réguliers sur le littoral de quatre départements : le Morbihan, le Finistère, la Charente-Maritime et la Vendée. En faisant parler d’elles et de leur challenge, elles espèrent récolter 1 000 euros pour l’association.

Lundi 12 août, elles donnent rendez-vous en Vendée à tous ceux qui voudraient se joindre à elles pour quelques kilomètres ou bien seulement pour les saluer et les rencontrer.

Elles partiront de Jard-sur-Mer tôt le matin pour arriver en milieu d’après-midi à Saint-Jean-de-Monts. En chemin, elles feront deux arrêts : les Sables d’Olonne et Saint-Gilles-Croix-de-Vie. "Cette année, nous avions envie de rencontrer plus de gens sur le chemin", annonce Amandine.

Deux jours plus tard, le mercredi 14 août, elles se rendront à Saint-Brévin-les-Pins, en Loire-Atlantique. Une opération de nettoyage de plage est organisée de 9 heures à 10 heures.

Choquées par les déchets lors du premier voyage

En 2018, Amandine et Lucie ont roulé entre La Rochelle et Mimizan, soit une distance de 400 km. Elles militaient alors pour faire connaître l’association Womensafe qui se bat contre les violences faites aux femmes. 1 700 euros avaient été récoltés pour l’association. 

Durant leur périple, elles ont été choquées en constatant le nombre de déchets qui jonchaient le littoral. Amandine se souvient : “Un jour, nous étions vers la dune du Pilat et on a vu une vraie déchetterie.” 

Cela ne fait aucun doute : la prochaine cause qu’elles souhaitent aider luttera contre les déchets. Après quelques recherches, elles choisissent Les Mains dans le sable, une association composée de bénévoles qui nettoient régulièrement les plages. Comme ce groupe agit sur quatre départements tous situés au bord de l’Atlantique, le parcours 2019 est vite trouvé. 

Une amitié sur les chapeaux de roues

Les deux amies se sont connues loin de la côte Atlantique, à Lille, quand elles étaient voisines et encore étudiantes.

Elles se sont retrouvées par la suite à Paris, alors qu’Amandine est devenue journaliste et Lucie avocate.

“On voulait s’engager dans une association, mais étant jeunes actives, nous n’avions pas forcément les moyens financiers pour le faire”, se rappelle Amandine au téléphone. C’est alors qu’elles ont eu l’idée de faire connaître une association, une démarche qui aiderait la cause autant, si ce n’est plus, que si elles faisaient des dons financiers.

“Nous avons choisi le nom Breakaway parce que ça signifie échappée cycliste en anglais mais aussi se libérer de quelque chose”, nous explique Amandine. Se libérer des violences faites aux femmes en 2018 et des déchets en 2019. Et pour 2020 ? “On ne sait pas encore quelle cause on choisira mais ce qui est sûr c’est qu’on va repartir. Et cette fois, on visera les 500km !”

Sur le même sujet

Les + Lus