VIDEO. Vendée Globe 2020 : Jean Le Cam, 4e au classement, est "allé au bout du bout du bout"

Jean Le Cam a bouclé son 4e Vendée Globe jeudi soir. Il est le 8e à passer la ligne d'arrivée mais Le Roi Jean s'offre la 4e place du classement au terme d'une course mouvementée au cours de laquelle il a porté secours à Kevin Escoffier dont le bateau a coulé. 

Jean Le Cam à son arrivée du Vendée Globe aux Sables d'Olonne, le 28 janvier 2021
Jean Le Cam à son arrivée du Vendée Globe aux Sables d'Olonne, le 28 janvier 2021 © Jean-Marie Liot/Alea

Il a quatre Vendée Globe à son actif, Jean Le Cam vient de boucler une nouvelle fois ce tour du monde mythique, en solitaire et sans escale.

J'en ai fait pourtant mais des comme ça...

Jean Le Cam

"Je ne sais pas comment je suis arrivé là", a-t-il dit dès son arrivée, "C'est une délivrance, ça c'est sûr, ça y est, c'est fait. Ça a été un truc de malade, j'en ai fait mais avec tout qui s'est passé (...) en plus apparemment je suis 4e".

" C’est une ligne d’arrivée comme je n’en ai jamais passé de ma vie. Vous saurez demain pourquoi. Je ne sais pas comment je suis arrivé là, honnêtement je ne sais pas."

Le doyen de la flotte a coupé la ligne d'arrivée de ce Vendée Globe 2020 à 19h19'55'' après 80 jours 13 heures 44 minutes 55 secondes, et après décompte d'une compensation horaire de 16h.

Par le jeu des bonifications, il a franchi la ligne d'arrivée ne 8e position mais décroche une 4e place.

Car cette édition 2020 a été mouvementée pour lui puisque le 30 novembre dernier il a dû se dérouter pour porter secours à Kevin Escoffier alors qu'il était en perdition sur son radeau de survie à 600 milles dans le sud-ouest du cap de Bonne Espérance, après le naufrage de son Imoca.

Lors du Vendée Globe 2008, c'est Jean Le Cam qui avait été victime d'une avarie majeure, puisque son Imoca s'était retourné au large des côtés chiliennes.

Vincent Riou s'était alors dérouté pour porter secours au skipper en difficulté au 57e jour de course, alors qu'il était 4e de la course.

Jean Le Cam au ponton avec Vincent Riou et Kevin Escoffier lors de son arrivée du Vendee Globe, le 29 Janvier 2021.
Jean Le Cam au ponton avec Vincent Riou et Kevin Escoffier lors de son arrivée du Vendee Globe, le 29 Janvier 2021. © Jean-Marie Liot/Alea

A 61 ans, le Roi Jean a su rivaliser avec ses adversaires, en naviguant pourtant sur un bateau d'ancienne génération, sans foils, vainqueur du Vendée Globe 2008-2009.

Les foils pour le Roi Jean, c'est "beaucoup de casse-tête, beaucoup d'énergie, beaucoup d'argent pour pas grand chose, je vous rappelle qu'Hugo Boss partait pour ce Vendée Globe en 69 jours, ben voilà". Alex Thomson le skipper d'Hugo Boss a dû renoncer, victime d'avarie sur son bateau, le plus moderne de la flotte.

"J'ai donné aux jeunes générations de se dire qu'ils peuvent faire le Vendée Globe même avec des moyens limités (...) ça c'est une vraie victoire".
 


Le portrait de Jean le Cam rencontré en septembre dernier avant le départ du Vendée Globe 


Ce Vendée Globe 2020 a été remporté par Yannick Bestaven qui a passé la ligne d'arrivée à 4h19 ce jeudi 28 janvier en 3e position mais en vainqueur par le jeu des bonifications horaires dont il a également bénéficié.



 



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile mer nature