Vendée Globe 2020 : Kevin Escoffier a retrouvé la terre ferme à La Réunion

Kevin Escoffier a mis pied à terre ce jeudi matin. La frégate à bord de laquelle le skipper de PRB avait pris place samedi a rejoint le Port à La Réunion.
Kevin Escoffier (à gauche) à son arrivée à La Réunion, le 10 décembre 2020
Kevin Escoffier (à gauche) à son arrivée à La Réunion, le 10 décembre 2020 © DR Marine Nationale
Kevin Escoffier a été débarqué ce jeudi matin à 9h30 heure locale au Port, à La Réunion. Il avait été récupéré samedi dernier par la frégate de la Marine Nationale, Nivôse, en plein océan Indien.

"Je suis toujours un peu mélancolique aujourd’hui à terre, a déclaré Kevin Escoffier à son arrivée, c'est une phase de transition qui est toujours compliquée".

Kevin Escoffier a été récupéré dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier, alors qu'il était à bord du bateau de Jean Le Cam après son naufrage.

Dans une mer démontée au large du Cap de Bonne Espérance, Escoffier avait dû abandonner son bateau, victime d'une importante voie d'eau, pour monter dans son radeau de survie, avant d'être récupéré sain et sauf par le skipper de Yes We Cam dans la nuit de lundi à mardi 1er décembre."Je reste toujours sur une déception qui est d’avoir abandonné sur le Vendée Globe, d’avoir perdu un bateau, a t-il encore déclaré à son arrivée à La Réunion, je l’ai toujours en tête bien évidemment même si j’ai aussi profité humainement de cette péripétie maritime. J’ai profité avec Jean Le Cam, c’était une très belle histoire. J’ai profité avec les marins du Nivôse, c’était une très belle histoire aussi".

Je suis toujours un peu partagé, ce n’est toujours pas simple. Je vais être content de revoir ma famille mais je reste mélancolique et déçu d’avoir dû abandonner le Vendée Globe. J’ai bossé très très fort deux ans pour ça.

- Kevin Escoffier

"J’ai l’impression que ça a été beaucoup plus compliqué pour ma famille que pour moi donc j'ai hâte de les retrouver. Il ne faut pas l’oublier, a conclu le skipper de PRB, nous, on vit notre passion et on impose à ceux qui nous aiment certains événements que l’on voudrait éviter !".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile mer nature