Vendée Globe : Ari Huusela attendu vendredi aux Sables d'Olonne, pour clore cette édition 2020

Cela devrait être vendredi. Les vents décideront. Le Finlandais Ari Huusela, dernier de la course, n'attend que le bon vouloir d'Eole pour préciser son jour d'arrivée. Le but sera atteint : il sera le premier Finlandais à prendre le départ et à finir un Vendée Globe.

Ari Huusela (Stark) est le dernier encore en course.
Ari Huusela (Stark) est le dernier encore en course. © Ari Huusela/Stark

Dernier skipper encore en course, le Finlandais Ari Huusela pense arriver ce jeudi ou, plus sûrement, ce vendredi. Ce sera selon la vigueur des vents. Stark, son bateau, affichait un petit 6,5 noeuds de moyenne ce mardi, retardant encore le retour sur la terre ferme après quelques 113 jours de mer.

"Normalement, je ferais ces derniers 700 milles en deux jours, nous a déclaré Ari que nous avons pu joindre lundi 1e mars, mais maintenant cela peut être quatre. Selon les zones sans vent et leur durée."

Quel souvenir garderez-vous de cette course ?

Le bénéfice de la course, je le percevrai quand un peu de temps sera passé. Ça changera sans doute quelque chose dans ma vie mais quoi, je ne le sais pas encore. Je suis déjà très heureux d’avoir réussi à aller aussi loin. 

Êtes-vous satisfait de cette dernière place ?

Pour moi, le classement n'est pas important. Mon seul objectif a toujours été de pouvoir participer, prendre le départ du Vendée Globe. Et puis finir la course. J'ai tout fait dans mon propre style qui a été assez prudent. Comme je le fais lorsque je pilote un A350 (Ari Huusela est pilote de ligne dans le civil). 

Ari Huusela sera le premier Finlandais à prendre le départ et terminer le Vendée Globe.
Ari Huusela sera le premier Finlandais à prendre le départ et terminer le Vendée Globe. © Ari Huusela/Stark

Vous serez accueilli à votre arrivée comme les autres skippers, peut-être même comme le premier, même si vous êtes le dernier, qu'en pensez-vous ?

J'ai été submergé par l'énorme soutien que j'ai reçu des fans pendant toute la course. Cela m'a vraiment donné plus d'énergie à bord. Cela fait du bien d'avoir pu donner de l'inspiration à tant de besoins différents en ces temps de Covid si étranges que vivent les gens. 

Quelle est la première chose que vous voulez faire après votre arrivée ?

Sentir les gens autour de moi et manger de la nourriture fraîche. 

Pensez-vous prendre le départ du prochain Vendée-Globe ?

Commençons par terminer celui-ci.

Ari Huusela, 58 ans, naviguait pour ce Vendée Globe sur l'ex-Aviva de  Dee Caffari, un voilier qui a maintenant 13 ans. C'était la première participation du skipper finlandais qui a, à son actif, deux Mini-Transat, deux Route Du Rhum et une Transat Jacques-Vabre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile mer nature