Vendée Globe : Après une fin de course difficile Clément Giraud boucle le tour du monde en moins de 100 jours

Clément Giraud a parcouru 312 milles en 24 heures, à la moyenne horaire de 13 noeuds dans des conditions très difficiles avec une très
forte houle, il est arrivé ce mardi matin 16 février aux Sables d'Olonne. Il est 21e skipper à boucler le Vendée Globe.

Arrivé ce mardi 16 février, à 10h28min et 31s, Clément Giraud boucle le tour du monde en moins de 100 jours.
Arrivé ce mardi 16 février, à 10h28min et 31s, Clément Giraud boucle le tour du monde en moins de 100 jours. © © Jean-Marie Liot / Alea VG 2020

 Moins de 100 jours c'était son objectif, il l'a tenu. "Je viens probablement de vivre les deux jours les plus intenses de ce Vendée Globe. C'est un carnage. Sur les fichiers (météo), il y avait 5-6 mètres de houle, mais en réalité il y avait bien 7-8 mètres", a confié le marin basé à Toulon lors
d'une des dernières vacations lundi 15 février.

Je suis fier d’avoir tenu, j’ai encore grandi. Deux jours avant l'arrivée, j'ai pu encore apprendre des choses sur mon bateau. Je suis content d’avoir joué la carte de la course, celle du régatier.

Clément Giraud

 

© © Jean-Louis Carli / Alea VG 2020

 

"Aujourd'hui je vais vous révéler mon objectif caché que j'ai depuis le début. C'était de boucler le tour sous la barre des 100 jours et c'est encore possible. Je vais tout donner!", a confié Clément Giraud, qui a fêté ses 40 ans pendant ce tour du monde.

 

 

La belle histoire

Parmi les belles histoires qui s’écriront sur la prochaine Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, il y a la “boucle bouclée” de Clément Giraud et Erik Nigon. Lors de l’édition 2019, le premier a vu son bateau de l’époque prendre feu, juste avant le départ. "La dernière Transat m’a été volée, confie l’actuel skipper de Compagnie du Lit - Jiliti, depuis les mers du grand Sud, s’en sont suivis des mois de galère, de remise en question, comme on peut l’imaginer après un accident". 

A l’époque, Clément ne connaît pas très bien Erik, qui, lui, prend le départ de la Route du Café direction Salvador. “Je suis entré en contact avec lui pour lui dire que je n’étais pas certain de trouver le budget pour le Vendée Globe 2020”, raconte Erik Nigon. Histoire pas banale : il lui prête sa monture pour l’année. Plus tard, Clément Giraud se qualifiera et trouvera des sponsors. C’est donc l’ex-”Vers un monde sans Sida” qui tourne en ce moment autour du monde.

 

"L’année 2021 sera la prolongation de notre histoire", s’enthousiasme Erik Nigon. "Clément va ramener le bateau à bon port, et on espère pouvoir se marrer ensemble sur la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre. On ne pouvait pas s’arrêter sur la frustration de cette dernière année, moi je n’ai pas navigué en course sur mon bateau depuis novembre 2019"

 

Clémént Giraud est arrivé à 10h28minutes et 31 secondes, ce mardi matin 16 février. Soit en 99 jours20h08m et 31s

Le skipper toulonnais ne pourra s'engager dans le chenal qu'aux alentours de 16h45 en raison de la marée.

Erik Nigon l'a rejoint à bord sur la ligne d'arrivée, impatient de prendre avec lui le départ de la prochaine Jacques Vabre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile