Vendée-Globe : rebondissement au classement, Bestaven cède sa place de leader à Charlie Dalin

Premier au classement, Yannick Bestaven vient de céder sa place en raison de conditions météorologiques moins favorables. La course promet d’être serrée jusqu’à la dernière ligne droite.

Le skipper Yannick Bestaven perd sa première place au classement.
Le skipper Yannick Bestaven perd sa première place au classement.

Yannick Bestaven (Maître Coq IV) vit des heures très compliquées… Premier au classement depuis près d’un mois, il s’est fait devancer dans la soirée du 11 janvier par Charlin Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut), respectivement premier et deuxième.

"Y’a pas de vent et ça fait deux jours que ça dure. C’est dur, c’est dur, c’est dur, s’exaspère Bestaven, visiblement dépité. C’est dur, parce que tout le monde est revenu, ça c’était prévu. Et après plus de 60 jours de course, il faut avoir le moral… "

 

Un bouleversement inédit

Remontant l’Atlantique le long de la côte brésilienne, les skippers jouissent de conditions météorologiques très différentes. Chez les deux premiers, le vent est bien là depuis lundi soir, permettant leur remontée au classement. Autre itinéraire, mais beaucoup moins de chance : Yannick Bestaven n’a pas réussi à conserver son avantage à cause d’un vent quasiment absent.

Ce qui est aussi inédit, c’est l’écart de distance entre les cinq premiers skippers, au coude à coude : seulement 40 miles (70 km) séparent le premier, Charlie Dalin (Apivia), du cinquième, Louis Burton (Bureau Vallee 2).

La course promet d’être serrée et encore riche en rebondissements, avant l'arrivée prévue dans deux semaines.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile mer nature