Deux ponts vendéens : témoins de l'œuvre de Gustave Eiffel

Il y a cent ans disparaissait le père du monument le plus visité de Paris. Dans notre région, le pont de Lavaud et celui de Saint-Laurent-sur-Sèvre, en Vendée, sont devenus, depuis longtemps, des détours que font les touristes

Mercredi 27 décembre 2023 : date anniversaire de la mort de Gustave Eiffel.

L’occasion, un peu partout, en France, de redécouvrir tous les travaux, l’œuvre d’Eiffel, pourrait-on dire, lorsque l’on sait qu’il s’agit d’un des noms français les plus prononcés au monde. En effet, si vous évoquez la France à l’étranger, invariablement vos interlocuteurs vous parleront de Paris et sa fameuse Tour Eiffel ! Pourtant la grande dame n’est pas la seule à porter le nom de Gustave Eiffel.

Ses ateliers ont, en effet, construit des centaines d’ouvrages métalliques du temps de son vivant. Et indirectement, bien après, puisque l’entreprise actuelle « Eiffage » est une lointaine héritière.

Alors où voir une réalisation signée Eiffel dans notre région ?

Direction la Vendée, tout d'abord entre Péault et La Couture. C’est là que le pont de Lavaud a été construit, en 1877. Une véritable curiosité qui, au-delà de sa fonction première : passer allégrement la rivière le Lay d’une rive à l’autre, est devenu un véritable spot touristique que de nombreux visiteurs viennent admirer.

« Les clients sont nombreux à me demander de les prendre en photo à côté du pont » raconte Anne Richard la gérante du restaurant l’Aubraie, cette petite guinguette atypique établie à quelques mètres.

« Je leur dis : j’ai un bout de la tour Eiffel à côté de chez moi » s’esclaffe-t-elle.

Ce pont représente donc un très heureux témoignage patrimonial. D’ailleurs 2 plaques sont apposées, expliquant la création de l’ouvrage d’art.

Ironie de l’histoire : sur l’une d’elles est écrit en gros le nom d’Albert de Girardin, le Préfet de l’époque qui inaugura le pont, suivit d’une liste de notables. Celui d’Eiffel n’apparait qu’en tout petit et bien à la fin. Mais qui se souvient de tout cet aréopage aujourd’hui ?

Détail amusant pour la 2ème plaque datant cette fois de 2013 qui indique un travail de rénovation et une 2e inauguration, le nom Eiffel arrive bien au-dessus de ceux des élus. Revanche post mortem…

Mais ce n'est pas terminé pour ce département. Car à Saint-Laurent-sur-Sèvre existe un autre pont Eiffel.

Cette commune possède, elle aussi, un beau souvenir du génial scientifique.

Elaboré dans ses ateliers de Levallois-Perret en 1878, après que les Ponts et Chaussées décidèrent la reconstruction de l’ancien pont gothique. Deux poutres verticales en treillis, reliées à la base par des traverses, supportant le tablier. Simple mais efficace. La preuve, il est toujours en place. 

En Mayenne :  une réalisation sauvée in extremis

Plus au nord, toujours dans notre région des Pays-de-la-Loire, nous arrivons en Mayenne. Particularité : point de pont Eiffel, même si le premier viaduc de Laval, détruit en 1944 par l’occupant, lui fut souvent attribué par erreur (déjà un fake !).

Ne reste désormais, en revanche, dans ce département, qu’un vestige sauvé d’une fiche industrielle. Une véranda bureau qui officiait à la fonderie de Port Brillet et qui connut quelques actes de vandalisme peu après la fermeture de l'entreprise. 

Elle a été démontée, il y a quelques années, et elle est en cours de restauration. Vous pouvez même participer financièrement à cette tâche en allant sur le site de la Fondation du Patrimoine.

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/batiment-dit-eiffel-de-port-brillet

Décidément, Gustave Eiffel, cet ingénieur et scientifique hors du commun à qui l’on doit plus de 500 ouvrages dans le monde, restera, tout comme Bartholdi, Lenôtre, Mansard ou Vauban, pour ne citer qu’eux, l’un des représentants majeurs de la construction «à la française».

Retrouvez le reportage de Quentin Carudel et Damien Raveleau :

 


 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité