Vendée : appel à candidature à la mairie de Sérigné

A 71 ans, Michel Tapon ne souhaite pas solliciter un nouveau mandat de maire. / © France Télévisions Auberie Perreaut
A 71 ans, Michel Tapon ne souhaite pas solliciter un nouveau mandat de maire. / © France Télévisions Auberie Perreaut

Un cas de figure pas si rare : à Sérigné, près de Fontenay-le-Comte en Vendée, le maire sortant Michel Tapon, a décidé de ne pas se représenter aux prochaines élections de mars 2020. Mais personne ne souhaite prendre la suite.

Par Olivier Quentin avec Auberie Perreaut

Serigné est une petite commune de 974 habitants située dans le sud de la Vendée, près de Fontenay-le-Comte.

Son maire est Michel Tapon, étiqueté divers droite. Cet homme de 71 ans en est à son deuxième mandat.

"Si on n'est pas volontaire dans cette action, dit-il, faut pas prendre cette fonction ! J'aurai 72 ans l'année prochaine, c'est un mandat de six ans, vous voyez où ça mène !"
 

"Il est temps de s'arrêter..."

Michel Tapon ne veut pas solliciter un troisième mandat. Cet ancien dirigeant d'une entreprise de transport est passé de la vie active ... à la vie très active de maire.

"J'ai pris cette fonction à la retraite alors que je sortais d'une activité qui me prenait 70 heures par semaine. " raconte Michel Tapon qui ne regrette pas cet engagement.

"On aimerait bien repartir reconnaît Yves-Marie Ménard, adjoint. Mais à 73 ans, au bout de six ans supplémentaires ça me fera 79. Alors il est temps de s'arrêter. J'espère qu'il y aura une équipe jeune pour nous remplacer."
 

Une responsabilité intense.

Des adjoints, on pourrait en trouver. Marylène, ne dit pas non. Mais elle ne se voit pas prenant la tête d'une liste.

"Les gens ne me connaissent pas, fait-elle remarquer, pourquoi ils me choisiraient comme maire ? Et je n'ai aucune connaissance du fonctionnement d'une mairie, il me faudrait apprendre."

Pourquoi aucune candidature selon le maire sortant ?

"La peur des responsabilités pense Michel Tapon. Il faut être disponible 24h/24h. C'est une responsabilité intense."

Michel Tapon veut rester optimiste et ne se voit pas laissant sa commune sans maire. Ce serait dans ce cas à la préfecture de désigner une équipe. Alors il a écrit une lettre qu'il a distribué à ses administrés.
 
Pour susciter des candidatures, Michel Tapon a écrit une lettre aux habitants de Sérigné. / © France Télévisions
Pour susciter des candidatures, Michel Tapon a écrit une lettre aux habitants de Sérigné. / © France Télévisions

"C'est comme simple citoyen de la commune que je vous adresse ces quelques lignes" commence-t-il.

Et le maire évoque ensuite ses deux mandats ainsi que celui de président de l'intercommunalité, puis il lance son appel : "Une grande majorité de l'équipe actuelle en place dont je fais partie n'envisage pas de se représenter lors de ces prochains scrutins municipaux. Je vous sollicite donc pour que vous candidatiez afin que vous formiez à votre tour un futur Conseil Municipal."

Reste à attendre des retours. Les listes devront être déposées avant le 28 février.

Et que fera Michel Tapon de ses journées retrouvées ?

"J'ai ma famille qui ne me voit pas nous dit-il, mes petits enfants qui grandissent. J'aimais bien la peinture, je m'y remettrais bien."

► voir la vidéo

Sur le même sujet

Les + Lus