Vendée : le constructeur naval Jeanneau inaugure son salon nautique virtuel à 360°

Le constructeur naval vendéen a mis à profit la crise du covid pour créer un salon virtuel à 360° des modèles proposés sur son catalogue. À voile ou à moteur, sa production est visible dans le moindre détail, et désormais world wide web !

Salons nautiques à flot ou à terre incertains, Jeanneau lance son boatshow virtuel sur le web
Salons nautiques à flot ou à terre incertains, Jeanneau lance son boatshow virtuel sur le web © Jeanneau

Dédié aux bateaux à voile, le Yachting Festival de Cannes aura bien lieu début septembre, le Grand Pavois à La Rochelle également, à la fin de septembre. Ces deux salons à flot ne souffriront pas du coronavirus. Pour le salon Nautique de Paris prévu en décembre, aucune décision n'est encore prise. 

Avant même de savoir que les deux premiers salons à flot pourraient finalement se tenir, en plein confinement, Jeanneau a eu l'idée originale de transformer son site web en boatshow virtuel . Deux principaux stands, voile ou moteur, et visitable world wide web !

On y est comme sur un ponton, jaillissant d'un horizon invisible, à babord ou à tribord, la collection Jeanneau amarrée comme à la parade. Rutilante sous un soleil numérique bienvenu. Ne manque que le tintement des gréements et les senteurs iodées.

Jeanneau propose un boatshow virtuel, avec visites à 360° des modèles de sa gamme à voile ou à moteur
Jeanneau propose un boatshow virtuel, avec visites à 360° des modèles de sa gamme à voile ou à moteur © copie d'écran site web Jeanneau

 

Pour son nouveau directeur Paul Blanc, Jeanneau avec ce nouveau mode de visite virtuel permet au futur acheteur de préparer sa visite. 

"Les visites virtuelles à 360° sont un bon moyen d'approche, mais les clients ont besoin de voir, de toucher, avant de passer à l'acte d'achat", indique Paul Blanc. Jeanneau réalise 50% de son chiffre d'affaire au cours des 3 principaux salons nautiques français en automne. On mesure l'importance de cette nouvelle approche commerciale.

Les commandes enregistrées avant la fin de l'année 2019 seront livrées cet été 2020. La crise sanitaire est intervenue entre commandes et livraisons. "La crise du covid est survenue vers la fin de la saison commerciale pour les livraisons d'été. Les usines ont été arrêtées, nous avons dû convaincre les clients de la nécessité de délais, mais nous avons finalement repris une activité normale depuis le 15 mai. Nous avons eu quelques annulations en Europe de l'est." Pour l'instant Jeanneau garde le cap !

Paul Blanc est depuis le printemps 2020 le nouveau directeur de Jeanneau
Paul Blanc est depuis le printemps 2020 le nouveau directeur de Jeanneau © Jeanneau

La saison estivale s'annonce plutôt bien, Paul Blanc perçoit les premiers effets des changements à venir, "Nous constatons un sursaut d'intérêt pour l'été, les clients se tournent vers nous, le bateau apparaît comme une alternative aux clubs bondés ou aux parcs d'attractions, comme une solution idéale pour des vacances renouvelées en France. Notre stock dans la gamme la plus accessible est au plus bas."

Et ajoute cette anecdote, "un anglais pas certain de pouvoir rallier son yacht aux Baléares est venu en urgence faire l'achat d'une plus petite unité pour passer l'été en Grande-Bretagne !"

Premier marché pour Jeanneau à repartir après la crise, c'est la Chine, puis la Scandinavie. La France et les États-Unis ne sont pas loin derrière. "On n'avait pas imaginé un scénario de sortie de crise aussi important en volume. L'incertitude, c'est pour l'année prochaine, le salon virtuel devrait nous aider."

Jeanneau ne traverse pas sa première tempête, Paul Blanc voit cette crise comme une opportunité pour les gens de changer de comportements et d'envies, et pour l'entreprise de les accompagner.

 

 

Visites guidées ou découvertes 360° www
En un clic, nous sommes au bout du ponton, devant le tout dernier de la gamme, le plus beau, le plus grand, le Leader 46 désigné par Vittorio Garroni. Encore un clic, seule la visite guidée est proposée pour ce modèle et peut commencer en ligne, 14,30 mètres exceptionnels, une carène fluide comme une sirène, 4 à 6 couchages, 2 salles de bain, un confort 5 étoiles.

Amarré à côté voici le Leader 40, plus petit, avec le choix, visite guidée ou découverte à 360°. Plutôt 360 ! Nous sommes là pour ça ! Comme dans un rêve, dessus, dedans, et même dans le compartiment moteur. Le bateau est somptueux, la mer alentour couleur vert des mers du sud, au loin la falaise calcaire méditerranéenne à souhait ! Un clic ici, c'est la cabine, le lit est fait, un autre clic, là c'est le sun deck, on bronze déjà avant de piquer une tête.

La visite est fluide, l'objet devient réel, la table du petit déjeuner nous attend. On lève les yeux de son écran... mince c'est le bureau ! Le charme est rompu !
Pour les rabat-joie, Jeanneau indique-t-il les prix ? Oui, mais il vous faudra les chercher au fond de son site web !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nautisme mer économie économie numérique loisirs coronavirus société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter