Vendée Globe 2020 : un nouvel imoca pour Yannick Bestaven, ex-Safran II de Roland Jourdain

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Yannick Bestaven, le skipper Maître CoQ, vient d’acquérir un nouvel Imoca 60 pieds équipé de foils. Avec ce nouveau monocoque, Ex-Safran II de Roland Jourdain, l'équipe espère se qualifier pour le prochain Vendée Globe. 
 

Par Céline Dupeyrat

Le monocoque 60 pieds, Ex-Safran II de Roland Jourdain, a été dessiné par le cabinet d’architecture VPLP et Guillaume Verdier. Il été mis à l'eau en mars 2015.

Initialement  l'imoca été construit pour le skipper Morgan Lagravière pour sa participation au Vendée Globe 2016. Et la bête de course a déjà joli palmarès.
 
Un aperçu du futur design du voilier Imoca de Yannick Bestaven, ex Safran II de Roland Jourdain / © DR Isabelle Keller Design
Un aperçu du futur design du voilier Imoca de Yannick Bestaven, ex Safran II de Roland Jourdain / © DR Isabelle Keller Design
Conçu sur les mêmes plans de carène que le vainqueur du dernier Vendée Globe, Maître CoQ IV est aussi doté de foils. Ils permettent de soulever la coque aux allures portantes afin de réduire la traînée et ainsi augmenter la vitesse.

« Ce foiler est fiable et a déjà été éprouvé dans de belles courses par le passé ! Il assure ainsi la continuité du projet voile. Nos objectifs sont revus à la hausse, dans l’esprit de performance et d’innovation qui lie l’entreprise Maître CoQ à la voile depuis 2012 », explique Christophe Guyony, directeur général de Maître CoQ.


"Taillé pour les podiums"


Maître CoQ IV sortira du chantier KAIROS à Concarneau le lundi 21 janvier. Revêtu des couleurs anniversaire des 50 ans de Maître CoQ. Sa  mise à l’eau se fera le mardi 22 janvier.

Une série d’essais est ensuite prévue pour mettre au point le bateau, avant un convoyage vers Cascaïs (sud Portugal). Un entraînement intensif y sera mené par Roland Jourdain, ami de longue date de Yannick Bestaven.

Durant ces trois prochains mois, le skipper Rochelais va devoir s’adapter très vite au pilotage de ce foiler afin de faire corps avec la machine.

L’acquisition de Maître CoQ IV par le skipper sera officiellement  annoncée ce vendredi 18 janvier lors de la cérémonie des voeux de l'entreprise devant 1000 salariés à Chantonnay.

Yannick Bestaven, skipper de Maître CoQ en Imoca, avait abandonné lors de la Route du Rhum 2018. Le solitaire, natif de Saint-Nazaire, avait été contraint à l’abandon suite à une 2e escale technique, ce que le règlement de la course interdit. Yannick Bestaven avait subi une panne au niveau de l’électrovanne sur son Imoca.
 
Le navigateur, âgé de 46 ans et natif de Saint-Nazaire, aura donc à coeur d'accrocher les podiums sur les grandes courses à venir:  Bermudes 2000 (en solo), Fastnet Race (en double), la Transat Jacques Vabre (en double) en 2019. Avec en ligne de mire une qualification sur la ligne de départ du prochain Vendée Globe, le 8 novembre 2020.



 

Le Palmarès de Maître CoQ

2015 :

  • Record SNSM en 1 jour, 15 heures et 7 minutes.
  • 6e Artemis Challenge.
  • Abandon dans la Transat Jacques Vabre

2016 :

  • 9e de la Transat New-York Vendée
  • 2e du Défi Azimu
  • 3e du Chrono Azimut
  • Abandon sur le Vendée Globe après 17 jours de course à la suite d'une avarie de safran (OFNI)

2017 :

  • Vainqueur du Grand Prix Gudayer
  • 3e de la Transat Jacques Vabre en 14 jours, une heure, 31 minutes et 44 secondes

Sur le même sujet

Les + Lus