Vendée : un projet d’exploitation bio fait polémique

Production de tomates sous serres / Illustration / © France 3
Production de tomates sous serres / Illustration / © France 3

Produire des légumes bio toute l’année sous serres ? Le projet d’installation d'une exploitation de 18 hectares sur la commune de Commequiers en Vendée inquiète les maraîchers locaux et les défenseurs de l'environnement.

Par FE avec Denis Leroy

A Commequiers dans le bocage vendéen, le projet d’installation de serres géantes sur 18 000 m² pour produire des légumes bio fait réagir les maraichers locaux installés en agriculture biologique.

"Des serres de 8 mètres de haut en verre, c’est hors de portée des petits maraichers de ma dimension. Il faut éclairer, chauffer pour faire pousser des tomates hors saison, c’est complètement décalé par rapport à la culture de légumes sous le soleil, comme cela devrait être le cas normalement", explique Yannick Halloin, maraîcher bio, qui cultive ses légumes sur 5 hectares dont 4 en serres.

La société maraîchère "Les 3 moulins", implantée dans la région nantaise tente de rassurer sur ses intentions et met en avant sa volonté de produire localement pour contrer les importations liée à une demande croissante de produits bio en France.

Bio ou conventionnel ?


François Vrignaud, administrateur du Groupement des Agriculteurs biologiques de Vendée s’interroge sur la stratégie de l’entreprise. "Est-ce que c’est du bio pour durer ou pour repasser en conventionnel dans cinq ou dix ans, on n’en a aucune idée".

Un collectif et le groupement d'agriculteurs bio de Vendée dénoncent un projet qualifié d'industriel et financier et s'inquiètent de son impact sur l’environnement.

Si le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable, suite à l'enquête publique, le Préfet de Vendée a pour sa part demandé une étude complémentaire sur le milieu naturel, ce qui devrait retarder les travaux.

► Le reportage de la rédaction

 

Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus