Vendée : un rorqual commun s'échoue à Saint-Hilaire-de-Riez

La marée descendante a laissé un rorqual commun au petit matin sur la plage des Soixante Bornes à Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée. L'animal long de 15 à 18 mètres a été retrouvé mort. C'est le 7ème échouage de cétacé sur la façade atlantique en quelques semaines.

Un rorqual commun est venu mourir sur la plage des Soixante Bornes à Saint-Hilaire-de-Riez
Un rorqual commun est venu mourir sur la plage des Soixante Bornes à Saint-Hilaire-de-Riez © facebook / Laurent Boudelier
Un rorqual commun a été découvert sur la plage des Soixante Bornes à Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée. L'animal selon l'Institut Pélagis pèse une dizaine de tonnes, pour une longueur de 15 à 18 mètres. Il a été découvert mort et dans un état de maigreur extrême.

C'est le 7ème échouage de cétacé entre la Normandie et la Pointe de la Coubre (Charente-Maritime) en quelques semaines. "Une situation exceptionnelle, on dénombre 4 ou 5 échouages par an sur les côtes françaises" indique l'Institut Pélagis. "C'est préoccupant, à cette époque de l'année, ces animaux vivent au large, au-delà du plateau continental".

Autre fait qui ne manque pas d'interpeler les scientifiques, l'état des animaux échoués. Un état de maigreur anormal. "On lui voit les côtes, ce sont des animaux enveloppés habituellement. Les autopsies pratiquées sur les précédents cétacés, 5 rorquals communs et une baleine blanche, n'ont pas permis de déterminer les causes de la mort".

Le cadavre du rorqual sera dépecé et enlevé lundi 16 novembre par une entreprise de travaux publics. En attendant, des mesures d'éloignement du public ont été prises. "Il y a toujours un risque sanitaire, outre l'odeur incommodante du cadavre en décomposition, on ne sait pas ce qui peut être transmis" précisent les scientifiques.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature mer sciences