Portrait métier : Couvreur, un métier très demandé

Les jeunes ne pensent pas assez souvent aux métiers de l'artisanat. Un métier en plein essor et qui vous permet de prendre de la hauteur, celui de couvreur à qui revient la tâche de poser les revêtements de toiture. Comment devenir couvreur ? Un metier du bâtiment trop méconnu.
 

Le travail en équipe, c'est l'un des attraits du métier de couvreur
Le travail en équipe, c'est l'un des attraits du métier de couvreur © © MaxPPP
Sur environs 3 000 intentions de recrutement chaque année, les trois quarts sont jugées difficiles. On parle d'un besoin de 10 000 à 17 000 couvreurs d'ici 2022.Ce qui explique cette pénurie, ce sont les nouvelles normes d'isolation, par exemple, pour réduire la facture de chauffage et la pollution, la rénovation du parc de logement et l'augmentation du nombre des ménages. 

Le métier de couvreur 
Un couvreur effectue la préparation et la pose des éléments de couverture (ardoises, tuiles, tôles, ...) pour la mise hors d'eau de tous types de bâtiments, dans le cadre de travaux neufs ou de rénovation, selon les règles de sécurité. Il réalise la protection des bâtiments. 
Un débutant gagne 1.500 euros, mais un artisan, à son compte, peut espérer de 3.000 à 5.000 euros.

Qualifications requises
CAP/BEP en couverture du bâtiment ou chez Compagnons du Devoir
Bac professionnel, Brevet Professionnel
BTS charpente-couverture ou un BTS enveloppe du bâtiment.
Ce métier est également accessible avec une expérience professionnelle dans ce secteur sans diplôme particulier....

 
Portrait métier : couvreur

Les trois des qualités necessaires
Résistance physque
Sens du détail
Aimer travailler en hauteur

Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie emploi agissons pour l'emploi