Toulon: les partisans du tram bloquent le projet de nouveau bus

Le tribunal administratif de Toulon a annulé vendredi des décisions de la communauté d'agglomération de Toulon, qui devaient permettre la mise en place d'un bus à haut niveau de service (BHNS) comme moyen de transport en commun.

© france 3 côte d'azur
Le tribunal a annulé trois décisions de la communauté d'agglomération Toulon-Provence-Méditerranée (TPM), considérant que la  déclaration d'utilité publique de 2005 portait initialement sur un projet de tramway. Un projet abandonné depuis par la collectivité pour un bus à haut niveau de service.

L'association Toulon Avenir, qui milite pour un tramway dans l'agglomération, était à l'origine du recours. "C'est une victoire sans appel pour le collectif tramway. C'est dire à quel point les décisions étaient illégales", s'est réjoui le porte-parole de l'association, Valentin Giès.

Le maire UMP de Toulon et président de TPM, Hubert Falco, a à l'inverse déploré une décision qui "pénalise nos concitoyens". Il a souligné qu'il faudrait deux ans pour réaliser une nouvelle déclaration d'utilité publique permettant de concrétiser le projet de BHNS, qui coûte à la collectivité 200 millions d'euros de moins que le tramway.

M. Falco a également expliqué qu'à Toulon, qui compte un seul grand boulevard traversant la ville, des rails de tramway prendrait beaucoup trop de place au sol. Il a cependant a annoncé qu'il ne ferait pas appel de cette annulation.

Le réseau Mistral de Toulon Provence Méditerranée.

Avec AFP.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter