La carte des nouvelles Zones de Sécurité Prioritaires en Provence-Alpes

© AFP
© AFP

 Depuis hier matin, la deuxième phase de lancement des Zones de Sécurité Prioritaires (ZEP) est active.

Par Christophe Monteil

Une nouvelle liste comprenant 49 ZSP sur toute la France avait été établie par Manuel Valls, le ministre de l'intérieur, et Christine Taubira, la ministre de la justice. Après les 15 premières Zones Prioritaires annoncées en septembre dernier, le total de ces ZEP s'élève donc à 64 sur l'ensemble du territoire national. Ces zones seront progressivement mises en place d'ici septembre 2013. au total ce sont 1,6 millions de personnes qui se trouvent concernées.

La région Provence-Alpes concentre une grande partie de ces zones, avec le nord, l'Ile-de-France, l'est et Rhône-Alpes.

Ces ZSP sont des zones particulièrement touchées par la délinquances et l'insécurité. pour contrer ces fléaux, l'Etat va augmenter les effectifs de policiers et de gendarmes (500), et y adjoindre des procédures judiciaires plus rapides.

En Provence-Alpes, voici la liste de ces nouvelles zones de sécurité prioritaires

Vaucluse :
Avignon (Barbière, Saint-Chamand, Rocade sud),

Selon le ministère de l'intérieur
"La délinquance dans le sud d’Avignon se caractérise par une forte concentration de vols à
main armée, de vols avec violences et de cambriolages. L’économie souterraine liée au
trafic de stupéfiants irrigue l’ensemble des quartiers.
Cette délinquance repose pour une grande part sur les mineurs, qui sont impliqués dans
50% des faits délictueux commis sur la voie publique en 2012."

Le Pontet, Sorgues, Vedène.

Selon le ministère de l'intérieur
"En 2011, les deux communes de Le Pontet et Sorgues se sont classées, en matière
d’atteintes aux biens, respectivement aux deux premiers rangs des 146 communes de
Vaucluse situées en zone gendarmerie. Sur la commune de Vedène, les atteintes aux
biens représentent un tiers de la délinquance constatée.
L’économie souterraine, liée au trafic de stupéfiants, irrigue l’ensemble des quartiers
sensibles des communes de Le Pontet et Sorgues."


Bouches-du-Rhône :
Marseille, quartiers Sud (8, 9, 10 et 11e)

Selon le ministère de l'intérieur
"La délinquance des quartiers sud de Marseille est essentiellement caractérisée par le
développement de l’économie souterraine, notamment des trafics de stupéfiants. On y
observe également des phénomènes de bandes, qui se traduisent par des occupations
agressives de la voie publique et des parties privatives des immeubles et, parfois, des
règlements de compte entre bandes rivales."


Var :
La Seyne-sur-Mer: Berthe, Centre ancien

Le trafic de stupéfiants est en très forte augmentation puisqu’il double dans le centre
ancien sur les 9 premiers mois 2012 et augmente de 50% dans le quartier Berthe.
Le quartier Berthe est également touché par une persistance d’un volume important des
atteintes aux biens, des atteintes volontaires à l’intégrité physique et des incivilités.


Afficher Les nouvelles zones de sécurité prioritaires sur une carte plus grande





Sur le même sujet

Les + Lus