Bilan mitigé pour le CNM aux championnats de France de natation

© AFP
© AFP

Manaudou,  Perez Dortona et Bousquet ont porté haut les couleurs du Cercle des Nageurs Marseillais, lors de ces championnats de France d'Angers, mais du côté de la Méditerranée,  c'est le groupe des Niçois qui écrase la concurrence.

Par Christophe Monteil

Florent Manaudou titré sur 50m nage libre et 50m brasse, Frédérick Bousquet qui remporte le 50m papillon et Giacomo Perez Dortona vainqueur sur le 200m brasse ont assuré et remporté de nouveaux titres sous les couleurs du Cercle des Nageurs Marseillais,

Florent MANAUDOU, champion olympique aux JO de Londres, cet été, sur 50 m NL, a confirmé ses aptitude au sprint pur en gagnant le 50 m brasse en 27.06, pour 3 centièmes il bat même le record des championnats de France détenu jusqu'à maintenant par Hugues DUBOSCQ (27.09). Le jeune frère de Laure Manaudou a rempli son contrat en remportant les deux courses sur lesquelles il était engagé.

De son côté, Frédérick Bousquet, a gagné la seule course qu'il disputait en individuel, le 50m dos, un contentement pour lui qui a déclaré s'être blessé il y a 4 semaines ("déchirement du grand pectoral avec un décollement musculaire"). Une victoire qui l'a "rassuré mentalement" avant les championnats d'Europe en petit bassin qui auront lieu à Chartres, du 22 au 25 novembre prochains. Des championnats pour lesquels l'ex pensionnaire d'Auburn (Etats-Unis) s'alignera sur le 4x50m et le 4x50 quatre nages, ainsi que le 50m papillon et peut-être le 50m NL.

Giacomo Perez Dortona ramène aussi une médaille d'or du côté du vieux port, en prenant le meilleur sur ses concurrents en finale du 200m brasse (2.07.01).

Laure Manaudou, qui avait rejoint le le « team Marseille 2012 by CNM » du Cercle des Nageurs de Marseille, en octobre 2008 a aussi ajouté 3 nouveaux titres de championne de France à une collection plus que bien fournie. En remportant le 50m, 100m dos etv 100m 4 nages, elle a atteint le record de 61 médailles d'or ! Un palmarès très fourni auquel elle a rajouté un record de France du 50m dos (en 27.11), son 77ème record national.

Des championnats de France corrects pour le CNM, mais qui nous avait habitué à l'excellence depuis plusieurs années. Mais depuis les JO de Londres, ce sont les nageurs de Nice qui font parler la poudre et tirent la couverture à eux, avec Camille Muffat et Yannick Agnel en têtes d'affiches. Une nouvelle fois, ces deux nageurs ont confirmés qu'il faisaient maintenant partie des meilleurs nageurs du monde.

Yannick Agnel remporte 4 titres (100m, 200m, 400m et 800m). Sur 100m, il améliore son meilleur temps personnel, sur 200 il bat le record de France, sur 800m, celui d'Europe et s'offre un record du monde sur le 400m.

Camille Muffat remporte aussi 4 titres (100m, 200m, 400m, 800m), avec un record de France (200m) et un record du monde à la clé (800m en 8:01.06, avec 3 secondes et 47 centièmes de moins que l'ancienne marque mondiale établie à Rijeka (Croatie), par l'Italienne Alessia FILIPPI (Euro en petit bassin de 2008).

Sur le même sujet

Les + Lus