Cet article date de plus de 8 ans

Un homme tué dans un nouveau règlement de compte à Marseille

Un homme de 28 ans a été tué par balles en plein coeur du quartier de Saint Jérôme à Marseille. C'est la 24e victime de règlements de comptes dans la région marseillaise depuis le début de l'année. 
© France3
Un homme a été tué par balles vendredi soir, vers 21H15, par un commando de 3 hommes masqués dans le 13e arrondissement de Marseille. Cela porte à 24 le nombre de morts dans la ville et sa région dans des règlements de compte depuis le début de l'année.

La victime, Manuel Rodriguez, 28 ans, était connue des services de police. L'homme a été abattu vers 21H15 dans une rue habituellement calme mais située à proximité de la zone où deux jeunes hommes avaient déjà été tués le 1er novembre.

L'homme a reçu deux balles, une dans le bras, une autre dans la tête. Les pompiers ont tenté en vain de le réanimer sur les lieux du drame. Selon l'Afp, le parquet de Marseille a révélé que l'arme utilisée aurait été un fusil de chasse. Les premiers témoignanges recueillis sur place avaient fait état d'une arme automatique.

Issu de la communauté du voyage 


Ses agresseurs, au nombre de trois, se trouvaient dans une voiture, alors que la victime marchait dans la rue à proximité d'un bar du quartier. Le tireur avait le visage dissimulé par une capuche.
La victime était issue de la communauté des gens du voyage, titulaire d'une fiche de recherches émanant d'un juge aixois en septembre 2010 pour  des cambriolages. 

Achevé d'une balle dans la tête 


Selon les premiers éléments de l'enquête, le tireur est descendu de voiture pour achever la victime d'une balle dans la tête, après l'avoir touché au bras. Sa compagne a été entendue par les enquêteurs de la brigade criminelle de la PJ de Marseille.


Afficher La longue liste des victimes de réglements de comptes dans les Bouches-du-Rhône sur une carte plus grande
Dès hier soir, le directeur départemental de la sûreté publique (DDSP), Pierre-Marie Bourniquel et le préfet de police Jean-Paul Bonnetain, tous deux récemment entrés en fonction, s'étaient rendus sur place.

"Trop c'est trop! La situation est devenue insupportable pour les habitants: avec cette série d'homicides nous sommes désormais dans une situation légitime d'attente des résultats promis avec toute une série d'actions engagées" a réagi auprès de l'AFP le maire socialiste du secteur, Garo Hovsepian.

18 morts à Marseille

Le 1er novembre, deux hommes d'une vingtaine d'années avaient été abattus dans une rue du 14e arrondissement, voisin du 13e, par des hommes en voiture. Ils avaient été touchés par des projectiles probablement tirés par une kalachnikov et un pistolet de gros calibre.
Ce décès porte à 24 le nombre de morts dans des règlements de comptes dans la région marseillaise depuis le mois de janvier, dont 18 dans la ville de Marseille elle-même.

Un différend fait deux blessés à Arenc 


Hier un peu plus tôt dans la journée, deux hommes ont été blessés par balles, chemin de la Madrague-Ville dans le 15e arrondissement de la ville, à proximité du marché au puces. Les victimes sont âgées de 21 et 25 ans, leur pronostic vital n'est pas engagé. Il ne s'agirait pas là d'un règlement de compte mais d'un différend commercial.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
règlements de comptes faits divers