ArcelorMittal, pas d'inquiétude sur le site de Fos-sur-Mer

L'usine ArcelorMittal à Fos-sur-Mer
L'usine ArcelorMittal à Fos-sur-Mer

En 2012 à  l'usine de Fos, contrairement aux autres années, il n'y a pas eu de chômage technique ni de chômage partiel . Jusqu'à la fin du premier trimestre 2013 le carnet de commande est plein

Par Marc Civallero

Trois jours après l'annonce d'un accord entre le gouvernement français et ArcelorMittal le premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé qu'aucun des sites de l'aciériste n'a été privilégié par rapport à Florange. il a déclaré " au titre des engagements pris par ArcelorMittal figure celui de maintenir l'ensemble des centres industriels en France, notamment Dunkerque, Fos et Basse-Indre"

A Fos-sur-Mer la CFDT, syndicat majoritaire, ne semble pas avoir d'inquiètude face à l'avenir, pour le premier trimestre 2013 le carnet de commande affiche un million de tonnes. Un syndicat qui ajoute " en ce moment on agrandit la section des hauts fourneaux, hauts fournaux qui ont été remis en neuf récemment pour produire plus.
A Fos-sur Mer ArcelorMittal emploie 2500 salariés et fournit du travail en intérim et en sous-traitance à près de 2000 personnes . 

Michel Tosi responsable CFDT ArcelorMittal à Fos-sur-Mer réagit aux questions de nos journalistes Sylvie Depierre et Joseph Lovett

DMCloud:17705
Michel Tosi responsable CFDT ArcelorMittal à Fos
Michel Tosi responsable CFDT ArcelorMittal à Fos réagit aux questions de notre journaliste Sylvie Depierre


 

Sur le même sujet

Les + Lus