Ligue 2: Monaco retrouve le chemin de la victoire en s'imposant 3 à 2 au Mans

Touré a encore marqué deux fois
Touré a encore marqué deux fois

Les Monégasques reviennent en Principauté avec les trois points de la victoire et reprennent la  deuxième place du classement.

Par Olivier Le Creurer

Monaco, grand favori pour la montée dans l'élite, a mis fin à une série de trois matches sans victoire toutes compétitions confondues en s'imposant au Mans (3-2) après s'être fait remonter une avance de deux buts, samedi lors de la 19e journée de Ligue 2.
Le club de la Principauté reprend la deuxième place du classement à Caen, vainqueur vendredi de Châteauroux (1-0), à égalité de points avec Nantes, qui se déplace
dimanche à Sedan.

Ibrahima Touré marque encore deux fois

Pour empocher leur première victoire du mois de décembre, après l'élimination en Coupe de France face à Bourg-Péronnas (National), suivie d'une déculottée à Caen (0-3) et d'un match nul face à Nîmes (1-1), les hommes de Claudio Ranieri s'en sont remis à Ibrahima Touré, auteur de ses 15e et 16e buts de la saison.
Après l'ouverture du score de Ferreira Carrasco sur penalty à la suite d'une main de Zito (23e), l'international sénégalais a donné deux buts d'avance (50e) puis la victoire à son équipe (82e), qui s'évite ainsi de passer la trêve sous pression. Car, bien que dominateur, Monaco s'est relâché en se faisant remonter un écart de deux buts. Doumbia a d'abord réduit la marque (52e) avant que Sanson n'égalise d'une puissante frappe (66e). Mais Touré, le "Ibrahimovic de la L2", a fini par sortir de l'impasse l'ASM qui, à l'issue des matches aller, ne domine pas le Championnat comme attendu vu les moyens investis par son propriétaire, le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev.

Les réactions:

Claudio Ranieri (entraîneur de Monaco): "Cela a été un vrai bon match de football et on est évidemment très satisfait du résultat. Après notre 2e but, on pensait avoir fait le plus dur mais le match est devenu un peu fou ensuite.  On a bien tenu le ballon en première mi-temps mais on a été mis en difficulté en deuxième car Le Mans a changé sa façon de jouer en procédant avec de longs ballons vers l'avant. Leur puissance et leurs grands gabarits nous ont gênés. Mais l'important, c'est que la victoire est au bout et notre bilan à mi-saison est bon. On n'est pas premier mais seul le classement final en mai comptera."

Denis Zanko (entraîneur du Mans): "On ne peut encore être que frustré au regard de notre très bonne deuxième période. On n'a pas à rougir de cette défaite, bien au contraire, comme de notre première partie de saison d'ailleurs. Malheureusement, on n'a pas le standing qu'il faut pour faire basculer un match de ce genre en notre faveur. Je n'ai pas pour habitude de parler des décisions arbitrales mais là je crois qu'on peut dire que nous n'avons pas été favorisés."

Le match à suivre sur le site de l'AS Monaco.

Sur le même sujet

Les + Lus