Faux mail EDF: attention arnaque!

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Morin .

Vous l'avez peut-être reçu dans votre boîte mail, comme des dizaines d'azuréens, un faux mail EDF. Une arnaque de grande ampleur pour récupérer vos coordonnées bancaires. 

En apparence, ça ressemble à un courrier officiel du service client d'EDF. Logo, signature, tout semble vrai et pourtant, il s'agit de mails frauduleux. Une escroquerie dénoncée par les services d'EDF. 



Ces mails évoquent un dysfonctionnement dans le paiement de votre facture, vous menacent de coupure d'électricité et vous demandent donc de rentrer vos coordonnées bancaires pour régulariser votre situation. 



Le mail est en fait adressé par des pirates informatiques qui récupèrent ainsi vos coordonnées bancaires et les utilisent ensuite pour des achats sur Internet.



EDF conseille à ses clients de ne jamais donner  d'informations personnelles ni bancaires en ligne. L'entreprise tente de bloquer les plus rapidement possible ces sites pirates. Elle pourrait saisir la Justice. 



D'autres institutions et entreprises sont concernées comme la CAF, la CPAM, les impôts, les opérateurs de téléphonie mobile... et même Interpol. 



Pour signaler des mails abusifs, le gouvernement a mis en place un portail web: https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action



durée de la vidéo: 01 min 44
M.Morin / E.Felix /R.Marchand






Comment ne pas se faire avoir?
1/ Ne donnez jamais vos coordonnées bancaires sur Internet

Qu'il s'agisse de votre banque, des impôts, de la Caf, ne communiquez jamais d'informations sensibles (papiers d'identité, coordonnées bancaires...) par mail. La plupart du temps, pour ce genre de données sensibles, les institutions et entreprises communiquent par courrier papier.



2/ Repérez des fautes d'orthographe et de grammaire

Même si les pirates sont de plus en plus attentifs à l'orthographe et à la grammaire, ces faux mails sont souvent truffés de faute. "nouveau-x remboursement", "Merci de votre canfiance", "nous procédons a la vérification de votre compte". La tournure des phrases peut aussi vous mettre la puce à l'oreille.



3/ Vérifiez l'adresse de l'expéditeur

Regardez toujours l'adresse e-mail de l'expéditeur. Dans le cas d'EDF, elle doit se terminer par xxx@edf.fr ou xxx@edf.com. Demandez-vous aussi comment l'expéditeur a eu votre propre adresse e-mail. 



4/ Vérifiez l'adresse du site sur lequel le lien vous renvoie

La plupart du temps, ces mails frauduleux vous invitent à cliquer sur un lien pour régulariser votre situation. Vous êtes alors redirigé vers un site pirate aux allures du vrai. Vérifiez bien l'URL, l'adresse du site vers lequel on vous renvoie. Il est préférable de ne pas cliquer sur le lien fourni dans l'email mais de retaper l'URL soi-même dans la barre de navigation. 



5/ Prévenez immédiatement votre banque

Si vous avez été victime de phishing, prévenez tout de suite votre banque afin de bloquer tout prélèvement. 







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité