Eléphantes de Lyon: Stéphanie de Monaco reçue par le ministre de l'agriculture

Publié le Mis à jour le
Écrit par Avec AFP
AFP
AFP

A Lyon, Baby et Népal, les deux éléphantes tuberculeuses du cirque Pinder  vont subir de nouveaux tests. Décision prise ce dimanche  par le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll qui a revu Stéphanie de Monaco, ardent soutien des deux  pachydermes.

Leur sort continue d'émouvoir beaucoup de monde. Le dernier sursis de 40 jours accordé par le ministère pour trancher le sort des deux éléphantes du parc de la Tête d'Or se terminait ce dimanche. "On a revu en début de semaine Stéphanie de Monaco, l'une des personnalités qui se sont mobilisées pour sauver les éléphantes Baby et Népal, a indiqué Stéphane Le Foll, interrogé lors du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. "On s'est mis d'accord pour faire de nouveaux tests", a ajouté le ministre, en confirmant en réponse à une question qu'il s'agissait bien là d'un "sursis".
  
Soupçonnées d'être porteuses du bacille de la tuberculose, les éléphantes âgées d'une quarantaine d'années sont à l'isolement depuis août, date à laquelle Java, leur comparse, est morte des suites de cette maladie.

En décembre dernier, le préfet du Rhône a signé un arrêté demandant l'euthanasie des animaux, considérés comme un danger potentiel pour la population. Le 21 décembre, le tribunal administratif de Lyon a confirmé cette décision. L'affaire suscite un grand émoi parmi les défenseurs des animaux. La princesse Stéphanie de Monaco en première ligne. Brigitte Bardot a même menacé de prendre la nationalité russe si Baby et Népal étaient euthanasiées.

Le Conseil d'Etat examine mercredi le pourvoi du cirque Pinder, qui demande la suspension de l'euthanasie de ses deux éléphantes confiées au zoo de Lyon. 





Les questions à un spécialiste
Qu'est-ce que la tuberculose ?
"C'est pour l'homme la deuxième maladie infectieuse la plus mortelle dans le monde, derrière le paludisme, explique Barbara Dufour, professeur à l'école nationale vétérinaire d'Alfort.La bactérie peut se transmettre de l'homme aux animaux, et vice versa. Les éléphants y sont particulièrement sensibles et ils seraient 12% à en être atteints en captivité aux Etats-Unis, selon une étude américaine.

Comment se transmet la maladie ?
Par la voie respiratoire principalement (excrétions, éternuements...), chez l'homme comme chez l'animal. Or Baby et Népal, les deux éléphantes du parc de la Tête d'Or, ont côtoyé de 1999 à son décès en août 2012 Java, autre pachyderme du même enclos, dont l'autopsie a montré qu'elle était infectée.

Comment soigner la tuberculose ?
Le traitement est long et complexe, chez l'homme comme chez l'animal, avec des effets secondaires et des résultats aléatoires. En France, les médicaments sont théoriquement réservés à l'homme, pour éviter le développement de résistances.

Que prévoit la loi concernant les animaux atteints ?
Le code rural prévoit qu'en cas de tuberculose chez un bovin, tout le troupeau est abattu. Pour les éléphants, "il y a un vide juridique, d'autant
qu'il n'y a pas de consensus", observe un chercheur en santé animale.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.