Le porte-avions Charles-de-Gaulle est-il à vendre ?

Selon nos confrères du Point , un plan budgétaire draconien serait en préparation au ministère de la Défense, la vente du Charles-de-Gaulle serait envisagée

Le Charles-de-Gaulle dans la rade de Toulon
Le Charles-de-Gaulle dans la rade de Toulon
Toujours selon l'hebdomadaire Le Point, le scénario le plus pessimiste prévoit la vente du Charles-de-Gaulle, la suppression de 30 régiments et l'arrêt des chaînes du rafale.

Francois Hollande, chef des armées doit annoncer le 19 mars prochain ses choix financiers au cours d'un conseil de défense, des choix qu'il précisera le 26 mars.  La publication du livre blanc sur la défense interviendra quelques semaines plus tard. 
Avec la crise et une croissance quasiment nulle, le maintien de l'effort de défense actuel ne pourra visiblement pas être maintenu, 1,56% du produit intérieur brut en 2013 avec un budget de 31 milliard d'euros.

C'est dans ce contexte que la mise sous cocon du porte-avions Charles-de-Gaulle est évoqué ainsi que l'éventualité de sa vente au Brésil ou à l'Inde.

La réaction du Député Maire des Bouches-du-Rhône Guy Teissier (UMP) recueillie par Jean-Louis Boudart et Jérémy Hessas



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter