Ligue 2: l'AS Monaco pourrait fêter la montée en ligue 1 dès lundi soir

Solide leader de L2, Monaco peut officiellement célébrer sa remontée dans l'élite à l'occasion de la 34e journée, s'il gagne lundi à Sedan et si auparavant Angers s'incline vendredi à Nîmes sans que Caen ne batte Dijon samedi.

© MAXPPP
Dans cette hypothèse, l'ASM compterait en effet 69 points et, avec 13 points d'avance pour seulement 12 restant à distribuer, ne pourrait plus être repris par Normands ou Angevins, au pied du podium.
Derniers obstacles à distance pour l'ASM sur la route de l'élite, le SCO mise sur sa doublette Keseru-El Jadeyaoui, avec 17 buts pour le premier et 10 passes décisives pour le second, tandis que Caen s'appuie sur sa défense (22 buts encaissés), la meilleure de la division.


Invaincu depuis 16 matches en L2

Pourtant, le retour dans l'élite de Monaco, invaincu depuis 16 matches en L2, meilleure équipe à l'extérieur avec 10 victoires et meilleure attaque (58 buts), s'il a bien lieu lundi dans les Ardennes, risque de se dérouler dans une ambiance morbide, car il précipiterait un peu plus Sedan (19e) vers la relégation. "On sait qu'en fonction des résultats de nos adversaires, on peut être officiellement en L1 si on gagne à Sedan, a aussi calculé  le milieu monégasque Obbadi. J'espère que ce sera le cas. Si on joue comme ces derniers matches, cela devrait passer pour la montée".
"Sedan va jouer sa survie", se méfie le défenseur Medjani, qui a peut-être noté que l'adversaire, malgré un futur aussi incertain économiquement que sportivement (à six points du 17e), connaît un regain de forme puisqu'il peut enchaîner pour la première fois cette saison un 4e match sans défaite.
Dans une situation analogue à tous points de vue, Le Mans (18e), qui vient de remplacer son entraîneur Zanko par Beunardeau pour provoquer un électrochoc après avoir encaissé 54 buts, reçoit Arles (12e) la peur au ventre. Dans des positions nettement plus agréables, Nantes (2e) et Guingamp (3e), qui se suivent à un point (59 et 58), tenteront, eux, de suivre Monaco et de se rapprocher encore plus de la L1. A condition de faire bonne figure à Niort pour les Canaris, et à Istres pour les Bretons du meilleur buteur Yatabare (18 buts), chers à Noël Le Graët.

Pour le classement:  cliquez ici

Le programme de la 34ème journée
Vendredi (20h00):
Niort - Nantes
 Nîmes - Angers
Tours - Le Havre
Auxerre - Châteauroux
Le Mans - Arles-Avignon
Istres - Guingamp
Clermont - Gazélec Ajaccio
Laval - Lens

Samedi (14h00):
Caen - Dijon

Lundi (20h30):
Sedan - Monaco
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as monaco football monaco
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter