Les corps peints de Hans Silvester

Publié le Mis à jour le

Le grand photographe expose les corps nus, peints et décorés d'une tribu d'Ethiopie vivant dans la région du Rift. Une présence de taille pour le 13e festival européen de la photo de nu qui se déroule à Arles et aux Baux de Provence.

Cela fait plus d'une dizaine d'années que Hans Silvester retourne sans cesse pérenniser par la photo ces tableaux vivants que sont les membres des tribus éthiopiennes qu'il a découverts durant ses voyages. Dans la région du Rift, toutes les couleurs, tous les pigments sont disponibles dans la nature. Et les habitants ne se privent pas de les utiliser... sur leurs propres corps, variant les traits, jouant sur les formes et les couleurs. Des oeuvres vivantes et donc éphémères que le photographe capture dans son objectif. Et qu'il nous propose dans une exposition inclue dans cette 13 e édition du Festival européen de la photo de nu, qui se termine demain.