L'armada toulonnaise battue à Oyonnax

En déplacement dans l'Ain, les Ali Williams, Carl Hayman, Johnny Wilkinson et autres stars du rugby international ont finalement cédé aux assauts répétés du plus petit budget du championnat. Oyonnax l'emporte sur sa pelouse 25-22. Toulon repart avec le point du bonus défensif.

Par Christophe Monteil

Après le champion de France en titre Castres et un autre poids-lourd du championnat Clermont, c'est donc au tour du RCT de s'incliner sur la pelouse d'Oyonnax. Les Toulonnais le savaient : gagner là-bas serait difficile. Et les premières minutes de la rencontre n'ont pas tardé à confirmer le sentiment d'invincibilité dégagé par le promu à domicile. 7-0 après trois minutes de jeu suite à un essai transformé... le match ne pouvait pas mieux démarrer ! 

Mais c'était sans compter sur la botte de "Wilko". Rapidement, une première pénalité de Johnny Wilkinson puis une deuxième permettaient au RCT de revenir dans la partie... Pas de quoi faire paniquer les locaux qui résisteront assez bien jusqu'à cet essai d'Armitage à la 37e minute. 13-19 pour le RCT à la mi-temps.

La seconde période sera à l'image de la première : de l'engagement et un jeu porté vers l'avant. Résultat : beaucoup de fautes, quelques cartons... et autant de pénalités à tenter des deux côtés ! Dans ce duel de buteurs, l'Argentin Benjamin Urdapilleta a montré qu'il n'avait rien à envier à son vis-a-vis toulonnais, en inscrivant comme l'Anglais 17 points dont le drop de la victoire à quelques secondes de la fin du temps réglementaire : 25-22 score final.


Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus