• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La transe électronique de Sisygambis

La Villa Méditerranée a accueilli durant deux soirées le spectacle multi-média du groupe Sisygambis. De la Méditerranée à l'océan indien, les musiciens et vidéastes marseillais ont parcouru les pays, micro et caméras ouverts pour en ramener des sons et des images exceptionnels.

Par Ghislaine Milliet

Le groupe Sisygambis est parti sur la route des épices, à la rencontre des peuples et des musiques de transe. Cinq années de voyage et d'un long travail artistique, ont permis ce spectacle multi-média présenté dans le cadre de Marseille Provence 2013.
Sisygambis revisite les sons et les musiques des pays traversés. Il met en valeur la richesse des rencontres avec les Massaï du Kenya, les soufis des Comorres, les cultivatrices d'algues de Zanzibar, les vendeurs de chameaux de Daraw, les musiciens du Caire et de Zanzibar, les habitants d'Alexandrie, les bouddhistes du Laos... Avec dans l'esprit  cette approche :

"Chacun prend chez l'autre un peu de culture en laissant un peu de la sienne"


Les images sont finement retravaillées pour s'accorder aux rythmes de la transe. Ou plutôt des transes ... De celles traditionnelles et rituelles à celle de la beat-électronique de Sisygambis. Musiques mêlées enivrantes se mêlent alors aux sons du quotidien et de la nature, mixées en live par Christine Coullange, qui signe la performance et la réalisation de ce travail. Un travail présenté simultanément sur trois écrans géants. 
 / ©
/ ©
Au départ, ils étaient deux avec Michel Manoyan, vidéaste et musicien, à avoir imaginé ce projet. Son compagnon de route est parti en plein voyage. Christine a poursuivi le travail avec le reste de l'équipe Sizygambis jusqu'à l'aboutissement de ce spectacle multi-média, dont la création a eu lieu à Marseille le week-end dernier.
"De la Méditerranée à l'océan indien" sera de nouveau présenté à la Friche de la Belle de Mai du 23 octobre au 3 novembre prochain, enrichie de documentaires. Avant d'entamer un tour dans le monde.
Les multi-transes de Sisygambis

 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus