• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Morières-lès-Avignon : les pompiers sauvent un homme en se trompant d'adresse

La maison de l'homme de 69 ans est située en face de celle de la dame âgée.
La maison de l'homme de 69 ans est située en face de celle de la dame âgée.

Au départ , les pompiers d'Avignon interviennent pour porter secours à une dame âgée qui a déclenché son système de surveillance à distance. Ils se  trompent d'adresse et entrent au domicile d'un homme qu'ils trouvent  inanimé et réussissent à le sauver.

Par Robert Papin

Il est 4 heures dans la nuit du 19 au 20 décembre. Pour les sapeurs pompiers d'Avignon l'ordre de mission est claire. Les secours doivent intervenir rue du Clos Chantelaure à Morières-lès-Avignon, une dame de 84 ans vient de déclencher son alarme à distance.

Des numéros peu lisibles

Lorsqu’ils arrivent dans le lotissement, les pompiers peinent à trouver la maison.  Ils rappellent le centre d’appel pour avoir plus de détails sur l’habitation. Dans ce quartier où les maisons se ressemblent les pompiers entrent dans celle qu'ils croient être celle de la dame âgée. Les sauveteurs appellent, cherchent dans la maison et découvrent sur le sol de la salle de bain un homme dans un état presque comateux. Sans se poser de questions ils le réaniment. Sans leur intervention, l'homme diabétique, âgé de 69 ans serait sans doute décédé sans l'arrivée providentielle des sapeurs pompiers.

La bonne étoile

La dame de 84 ans n'avait en réalité pas besoin d'aide et a sans doute déclenché son alarme par mégarde. Sa maison se trouve juste en face de l'homme que les pompiers ont sauvé.  Ce dernier doit la vie à un concours de circonstances heureuses et peut dire un triple" merci" : à la dame de 84 ans qui a appelé les secours sans le vouloir, aux sapeurs pompiers qui parfois ont du mal à trouver la bonne adresse et à sa bonne étoile qui cette nuit là n'a pas manqué de veiller sur lui.

Sur le même sujet

Les premiers éléments sur l'agression d'une tata dans une école de Marseille

Les + Lus