Cet article date de plus de 6 ans

Paca : 4e décès par méningite

Un jeune de Fréjus (Var) âgé de 16 ans est décédé la semaine dernière des suites d'une méningite. C'est la quatrième victime de cette infection fulgurante en moins de trois semaines dans la région. Mais il ne s'agit pas de situation épidémique.

A l'hôpital de Nice
A l'hôpital de Nice
Un adolescent originaire de Fréjus (Var) avait été transféré fin février à l'hôpital pour enfants de Lenval à Nice.  Il est décédé la semaine dernière des suites d'une méningite, a annoncé  l'Agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte d'Azur.
La victime est l'un des deux jeunes patients varois hospitalisés à Lenval en février pour des méningites de type B et Y.
C'est la quatrième victime de cette infection fulgurante en moins de trois semaines dans le département.
Un autre adolescent atteint de méningite et hospitalisé à Lenval, âgé de 12 ans, serait sorti de réanimation "en début de semaine dernière", selon un confrère de Nice Matin.
Fin février, trois jeunes hommes âgés de 29 et 22 ans pour deux d'entre eux, étaient également décédés de méningite à méningocoque à Nice. Une étudiante en droit de 19 ans a par ailleurs succombé le 2 mars dans un hôpital de Thionville (Moselle), à cette même maladie.
Dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), "12 personnes ont été atteintes d'infection invasive à méningocoque depuis le début de l'année 2014. A ce jour, deux d'entre elles sont encore en cours de traitement, cinq patients sont guéris et cinq sont décédées", selon le bilan communiqué par l'Agence régionale de santé (ARS).

"Les proches et les personnes qui ont été en contact avec les malades ont été identifiés et une antibiothérapie leur a été prescrite"


précise l'ARS.
"La recherche du sérogroupe (type de méningite) a été réalisée pour l'ensemble des cas: 6 sont de type B, 5 de type C et 1 de type Y" explique l'agence, qui souligne qu'"aucun lien entre les malades n'a pu être établi par les enquêtes menées, en dehors des deux jeunes hommes niçois, issus de la même famille, décédés les 21 et 23 février 2014".
Selon l'organisme de santé, la région PACA "ne connaît pas de situation épidémique", "bien que la survenue de ces cas d'infection invasive à méningocoque mobilise les autorités sanitaires et les professionnels de santé".

"La méningite est une infection potentiellement grave qui peut se transmettre de personne à personne


lors de contacts rapprochés et prolongés. La méningite se manifeste par une fièvre, des céphalées, des vomissements et une raideur de la nuque, signes cliniques justifiant en urgence une consultation médicale", ajoute l'ARS.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé