Les maires FN de Cogolin et du Luc augmentent leurs indemnités

Marc-Etienne Lansade, maire FN de Cogolin a révalorisé son salaire de 14,72 %. Son homologue du Luc-en-Provence, Philippe de la Grande, a augmenté pour sa part son indemnité de 15 %. Des privilèges en pleine période de crise que dénonce l'opposition.

 À Cogolin le nouveau maire FN, Marc-Etienne Lansade a estimé ses frais de représentation mensuelle à 1250 euros, en plus de son salaire revalorisé à 14.72%. Une action inverse à ce qu'avait annoncé l'élu lors de sa campagne, promettant de réduire les coûts de fonctionnement dans une ville déjà endettée de 13 millions d'euros.
Au Luc-en-Provence, Philippe de la Grande récemment élu maire FN, a décidé d'augmenter de 15% son indemnité ainsi que celle de ses adjoints. 
Dans un communiqué, la conseillère régionale PS Elsa di Méo, battue aux municipales par le frontiste David Rachline à Fréjus, a dénoncé «les équipes FN (qui) s'en mettent plein les poches. Quelle honte!». 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter