Le Luc : la mairie FN dit non au festival électro

Autorisé par l'ancienne municipalité et prévu du 8 au 10 août sur le circuit du Luc dans le Var, le festival de musique électronique "Amne'Zik" vient d'être annulé par le nouveau maire Philippe de La Grange. L'élu FN justifie sa décision par les risques liés à la manifestation.

Une décision prise "pour protéger les personnes et l'environnement" peut-on notamment lire dans le communiqué publié par la mairie le 17 juillet dernier. En cause : le site choisi par les organisateurs. Le circuit du Luc où devait en effet se tenir le festival présenterait, de l'avis de la municipalité, un risque d'incendie en raison de la configuration des lieux ceinturés par une pinède.

Un risque qui aurait été mis en évidence par le sous-préfet de Draguignan, Stanislas Cazelles, lors d'une visite sur place le 8 juillet. Accompagné des services d'incendie, de secours et de la gendarmerie mais en l'absence des principaux concernés, il avait émis un avis défavorable quant à la tenue de la manifestation. 

Une annulation pour le moins surprenante dénonce, pour sa part, l'association organisatrice Movin'Project qui avait obtenu tout début juillet un avis favorable de la sous-commission départementale de sécurité. Un volte face qu'elle ne s'explique pas sauf à voir dans cette décision des motivations plus politiques que véritablement liées à un souci de sécurité des festivaliers. 

Ce qui est sûr, c'est que l'organisation du festival Amne'Zick était déjà bien avancée. Une cinquantaine d'artistes internationaux étaient programmés pour jouer durant le week-end sans parler de toute la partie logistique et technique... soit au total près de 200 000 euros de budget. Pas sûr que les organisateurs se relèvent de cette annulation...

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité